Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bonjour, c'est l'infirmière !
Charline  (Editions Flammarion)  septembre 2017

A chaque jour suffit sa peine dit le dicton. En y ajoutant des portières de voitures qui claquent, des patients qui se plaignent des retards, des rencontres canines ou des petits déjeuners improvisés auprès de mamies attentionnées, on a là un petit résumé du livre Bonjour, c’est l’infirmière ! de Charline qui vient de paraître chez Flammarion.

Charline, infirmière libérale dans une zone rurale, a crée le blog C’est l’infirmière ! en 2014 dans lequel elle partage ses joies et ses inquiétudes, et donne voix aux soignants qui ont tant de mal à se faire entendre. Elle y raconte aussi ses coups de gueule, ses joies et les rencontres qui jalonnent ses tournées et ses journées. Fort de son succès, elle nous adresse aujourd’hui ce sympathique petit livre bourré d’humour, nous précisant "que tous ces patients ont une histoire".

On suit donc Charline, dans sa tournée sur huit jours, du samedi au vendredi. Chaque journée est précédée d’une citation, tirée de chansons, de livres ou de conversations entendues par-ci par-là auprès de patients, collègues ou médecins. Ces différentes journées, racontées avec humour parfois mais aussi beaucoup de sérieux permettent de mieux appréhender un métier au final assez méconnu. La tarification des soins par exemple est parfois assez surprenante, faisant de certains actes médicaux des actes bénévoles. On paye le premier soin, le deuxième soin est à moitié prix et le troisième c’est cadeau. Imaginez votre plombier faire la même chose quand il vient réparer la chasse d’eau, le robinet de la salle de bain qui fuit et le radiateur. Cela serait cool, non ? On découvre que les sigles envahissent aussi le quotidien de ces soignants. NPGA, ça vous dit quelque chose ? Ben c’est juste une nomenclature générale des actes professionnels. En gros, c’est une nomenclature abjecte de la sécurité sociale créant incohérences et dépenses supplémentaires.

On suit Charline dans sa voiture, au fond de son lit quand le réveil sonne à six heures du matin, dans ses moments de solitude aussi (ben ouais une infirmière libérale, ce n’est pas une infirmière qui ne voulait plus bosser en équipe ?) et lorsqu’elle court après les médecins pour récupérer une ordonnance qui lui permettra de se faire payer. Son quotidien, c’est aussi son rapport fréquent à la violence sociale ou physique. Le temps de quelques pages, elle délaisse son humour pour nous raconter des situations beaucoup moins amusantes, pleines de réalisme qui nous laissent songeur et admiratif face à son métier.

Ses journées sont ponctuées de petits bonheurs, de grands malheurs parfois mais aussi de haut-le-cœur. Ses petits bonheurs, ce sont les sourires quotidiens des petites mamies, ses chouchoutes, qu’elle bichonne avec une grande affection. Les petits malheurs, ce sont ces patients auxquels elle s’attache qui disparaissent un jour, une maman qui a perdu son bébé, une jeune fille qui a été violé.e Les haut-le-cœur, c’est la pisse, le vomi, les mauvaises conditions hygiéniques de certains patients qu’il faut quotidiennement laver pour un prix dérisoire.

Il y a beaucoup d’humanité dans l’approche professionnelle de Charline et cela se ressent dans ses écrits. Elle traite la souffrance des corps et des âmes avec une grande dignité. Elle place toujours l’humain avant le financier, loin de l’idée vénale que certains se font des infirmiers libéraux. Son récit, puisque vécu, est d’une grande sincérité. Il est aussi rempli d’humour, avec de nombreuses petites blagues entendues qui sont souvent très drôles et viennent détendre après des passages un peu plus graves. On passe un très agréable moment en lisant ce livre. Charline est infirmière, elle n’en a pas moins une très jolie plume. Elle joue très bien avec les mots comme elle arrive à rendre intelligibles les difficultés de son métier tout en montrant qu’il possède aussi de très bons côtés. Et en plus, elle aime Nirvana et le bon rock…

 

En savoir plus :
Le Blog C'est l'infirmière !


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=