Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fnac Indétendances 2005
Mr Lab - Smooth - Tahiti 80  (Paris Plage)  30 juillet 2005

Au programme de cette 5 ème journée du Festival Fnac Indétendances : Mr Lab, Smooth et Tahiti 80.

A18h30, Mr Lab prend la parole devant un public encore peu nombreux à cette heure…

Ce n'est pas facile d'ouvrir les hostilités et on sent le groupe un peu en dedans en début de concert.

Yves Labbé alias Mr Lab officie au chant et à la guitare, accompagné par Greg Boust aux platines, Franck Bessard à la batterie, Thomas Schaettel au clavier et Toz à la basse.

Mr Lab mêle avec finesse des influences incontestablement rock avec des sonorités plus électro.

Sur scène, le groupe revisite généreusement un répertoire rock interprété en anglais. La voix tout en velouté nous transporte dans un univers très personnel où l'alternance des mélodies et des variations de rythmes fait mouche.

Quand après une heure de concert M Lab prend congé du festival, c'est une foule beaucoup plus nombreuse qu'à leur arrivé qui salue la prestation.

A découvrir.

Un peu avant 20h, Smooth prend le relais.

Un trio composé d'un chanteur-clavier-guitariste, d'un bassiste et d'un batteur. Smooth semble puiser ses influences dans la musique noire : groove, funk et musique soul s'entremêlent avec délice.

La rythmique est tout en nuance et les lignes de basse puissante sont là pour nous ravir. Le chanteur survolté aux faux airs de Steeve Mc Queen dans Bullit , nous plonge indéniablement dans les bandes sons des films de cette époque.

Sur plusieurs morceaux, le chant se fait en duo avec une bande préenregistrée, l'effet est détonnant de par le rythme qu'il insuffle à l'interprétation. En concert Smooth nous transmet une énorme dose d'énergie, et on se surprend à ne pas pouvoir retenir des pas de danses tant le rythme est contagieux.

Ce groupe a vraiment quelque chose de particulier, et le sourire qui ne quitte pas le visage du chanteur est là pour nous dire qu'ils prennent aussi beaucoup de plaisir à être sur scène et les titres s'enchaînent avec fluidité : "Son of the 70's", "Smooth", "My tragedy", …

A la fin du concert, le public emballé en redemande. Si vous avez l'occasion de les voir, foncez c'est vraiment excellent !

Pour clôturer cette journée de festival, Tahiti 80 monte sur scène vers 21h.

Emmené par Xavier Boyer au chant-guitare-clavier, nous découvrons une formation composé aussi d'un second guitariste, d'un bassiste, d'un batteur et d'un clavier-percussions. La voix cristalline de Xavier Boyer nous propose un concert tout en douceur aux accents de musique soul et de pop.

Les morceaux s'enchaînent et glissent sans faire de vagues et le public semble apprécier : le temps très clément de cette fin de journée et les aménagements de Paris-Plage transforment la proximité de l'espace scénique en une piste de danse géante où s'agitent plusieurs centaines de personnes emmenés par les morceaux de Tahiti 80.

En fin de concert Pedro Ressende, le bassiste, transmet son instrument à Xavier pour aller se métamorphoser en super Panda Géant.

Vers 22h, alors que la nuit tombe sur Paris et que l'ambiance est à la fête, se termine cette seconde semaine du Festival Fnac Indétendances.

A la semaine prochaine !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album And now it's time to go de MR Lab !
La chronique de l'album Post industrial ceremony de Mr Lab !
La chronique de l'album The Parade de Smooth
Smooth en concert au Festival Microcosm 5
Tahiti 80 parmi une sélection de singles (janvier 2011 )
La chronique de l'album Ballroom de Tahiti 80
Tahiti 80 en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
L'interview de Tahiti 80 (jeudi 7 janvier 2016)
L'interview de Foray - Tahiti 80 (vendredi 28 septembre 2018)

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie )


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=