Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Espace furieux
Espace des Arts  (Chalon-sur-Saône)  octobre 2017

Texte de de Valère Novarina, mise en scène de Mathilde Delahaye, avec Pierre-Félix Gravière, Frédéric Leidgens, Romain Pageard, Juliette Plumecocq-Mech, Maud Pougeoise, Blanche Ripoche, Kaspar Tainturier-Fink.

Pas facile de donner vie à un texte de Valère Novarina comme "L'Espace furieux", l'un des plus incarnés dans les mots et qui a pour canevas-guide l’expression "Je suis", même pas partie prenante avec le "je pense donc..." de Descartes.

C'est pourtant la tâche que s'est fixée Mathilde Delahaye pour l'une de ses premières créations comme artiste associée à l'Espace des Arts de Chalon-sur-Saône. A voir comment le public était scotché par la troupe brillante qu'elle avait constituée pour l'occasion, il est indéniable que le pari est réussi.

"L'Espace furieux" , bouillonnement de mots, bruit de vie et de mort. C'est un hymne au langage qui se suffit à lui-même... Mais le théâtre s'en empare par la voix des comédiens et, dès lors, il y a choc, il y a violence, il y a tumulte.

Seule pièce de Novarina jouée à la Comédie-française, "L'Espace furieux" n'en porte aucun stigmate. Elle est une danse de liberté qui prévient que Dieu n'est qu'un syllabe et qui s'achève sur un coup de théâtre proféré à dessein par l'enfant d'outrebref, celui qui n'a pas vécu : "La mort n'est pas vraie".

A la différence d'autres textes novariniens, "L'Espace furieux" ne rassemble que six paroles, ce qui permet à chacun des comédiens de ne pas démultiplier, d'être "un" et un seul.

Dès lors, il y a véritablement appropriation par l'acteur d'une parole nette et différenciée. On osera dire qu'il y a donc interprétation, même si l'acteur ne doit pas oublier qu'il n'est pas dans le "jeu" mais dans le "je" du "je suis".

Tour à tour, Pierre-Félix Gravière, Frédéric Leidgens, Roman Pageard, Juliette Plumenecq-Mech, Maud Pougeoise, Blanche Ripoche et Kaspar Tainturier-Fink, portent le flambeau pour entretenir le mouvement qui actionne cette grand parade imaginaire de mots, qui alimente le halo de lumière de ce cabaret virtuel dédié au langage revisité.

On les sent heureux dans ce dédale bric-à-brac, dans ce fracas d'où surgissent de belles envolées lyriques et des aphorismes stupéfiants dont le souffle caustique pénètre les esprits.

Mathilde Delahaye se refuse à l'ésotérisme gratuit et dirige ses comédiens vers l'évidence plutôt que l'obscurité. Si tout n'est heureusement pas saisissable dans la poésie novarinienne, on est loin d'assister à une succession de tirades incompréhensibles. Personne, hormis les mal-intentionnés, ne pourra prétendre que la langue de Valère Novarina est un charabia abscons.

En jouant avec une telle matière et en s'en tirant aussi bien, Mathilde Delahaye démontre sans ostentation qu'elle a l'avenir devant elle et que dans cet avenir, qu'on lui prédit prometteur, elle recroisera immanquablement un auteur qu'elle sert si bien ici.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=