Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Musée Yves Saint-Laurent
  (3 octobre 2017 )  Paris

Le 5 avenue Marceau, siège de la maison de couture fondée par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé convertie en fondation en 2004, qui présentait des expositions temporaires, abrite désormais le Musée Yves Saint Laurent

Le 5 avenue Marceau, siège de la maison de couture fondée par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé convertie en fondation en 2004, qui présentait des expositions temporaires, abrite désormais le Musée Yves Saint Laurent Ce musée est dédié à la conservation d'un patrimoine riche des milliers de modèles conçus pendant les cinq décennies d'une création et d'une carrière exceptionnelles et au rayonnement de l'oeuvre de celui qui fut surnommé le "Petit Prince de la haute couture". L'institution se déploie sur deux niveaux superbement scénographié par Nathalie Crinière* qui sublime les espaces de cet hôtel d'époque Napolèon III en le projetant dans une modernité intemporelle.

Complémentaire à celui ouvert le 19 octobre 2017 dans sa résidence marocaine, la Villa Oasis sise dans le Jardin de Majorelle à Marrackech, pour lesquels Pierre Bergé, son indéfectible compagnon de route, a oeuvré depuis le décès du couturier en 2008 sans avoir pu assister à leur inauguration, ce musée, placé sous l'emblème de leurs deux effigies, présente les fondamentaux artistiques de Yves Saint Laurent ordonnés autour de son studio-bureau.

En premier lieu, avec les tenues qui ont défini le "style Saint Laurent" dans les années 1960, et notamment celles qui repose sur la déclinaison du jeu masculin/féminin avec la réinterprétation au féminin de pièces du vestiaire masculin comme le smoking, la saharienne, la combinaison "jumpsuit" et le trench-coat.

Son exigence de beauté et d'élégance se manifeste notamment par le travail du noir profond et du blanc lumineux pour revisiter l'Histoire de la Mode et du Costume, dans laquelle il a inscrit son nom, en épurant et contemporanéisant les lignes telle la robe de mariée de 1994 reprenant les codes du 17ème siècle.

Mais il s'avère également un maître de la couleur éclatante et ose des associations chromatiques singulières et audacieuses qui s'épanouissent dans des collections placées sous le signe de "l'exotisme" avec la déclinaison du répertoire de formes et de motifs traditionnels des pays étrangers, de l’Espagne à la Chine.

Ainsi, l'ensemble du soir "Torero", la cape "Bougainvillées" et son tropisme marocain, la robe gitane à motifs arlequin, la veste chinoise brodée de fleurs et de papillons et le manteau à la russe révèlent ses sources d'inspiration qui avaient fait l'objet en 2007 en ce lieu d'une exposition intitulée "Voyages Extraordinaires".

Par ailleurs, amateur d'art éclairé et grand collectionneur, comme Christian Dior qui fut son maître, ses affinités artistiques participent également à l'enrichissement de son univers créatif et, sont présentés, en résonance avec la toile" Instruments de musique sur un guéridon" de Picasso, quelques modèles inspirés par Picasso, Matisse et Mondrian.

Ceux, citant Nietzsche, qu'il considérait comme ses "fantômes esthétiques" participant de sa vie et de son oeuvre sont ainsi évoqués en 2002 dans son message d'adieu à la conclusion proustienne ("Les plus beaux paradis sont ceux qu'on a perdus") dont est diffusée en boucle la troublante et émouvante captation.

Et pour accéder à cet espace, le visiteur aura traversé une salle à la double thématique.

D'une part, elle est consacrée aux arts graphiques, avec les dessins de costumes et décors conçus par Yves Saint Laurent pour la scène, du théâtre à la revue de music-hall.

D'autre part, aux artisans des métiers d'art avec un florilège de bijoux somptueux, outre l'emblématique collier-talisman "Coeur" ("Quoi de plus beau pour une femme que de nouer autour de son cou une passion en guise de coeur ?" réalisé par la Maison Scemama et mis en majesté dans une salle précédente, accessoires qu'il considérait comme indispensables, présenté sous forme d'un éclatant cabinet de curiosités qui rend également hommage aux artisans des métiers d'art.

* également conceptrice de la scénographie de l'exposition "Christian Dior - Couturier du rêve" qui se tient jusqu'en janvier 2018 au Musée des Arts décoratifs

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Yves Saint-Laurent

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Yves Saint Laurent


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=