Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Popeck - Même pas mort !
Théâtre L'Archipel  (Paris)  octobre 2017

Seul en scène humoristique écrit et interprété par Popeck.

Avec son solo intitulé "C'est la dernière fois !", Popeck avait quasiment annoncé en 2012 qu'il quittait le métier.

Mais comme "il ne faut jamais dire jamais", l'humoriste, aujourd'hui fringant octogénaire et toujours titillé par le démon de la scène, remonte sur les planches pour démentir les rumeurs potentielles et désamorcer les velléités de nécrologie anticipée avec "Même pas mort !".

Le nom de Popeck, simultanément son nom d'artiste, précurseur du stand up et de l'humour communautaire et acteur comique, et celui de son personnage faussement naïf, vraiment caustique et irrépressible râleur, est indéfectiblement lié au commerce du caleçon molletonné et à l'antienne "On n'est pas des sauvages tout de même !".

Créé en 1968, avec lequel il fait la tournée classique des cabarets puis des cafés-théâtres avant d'exploser dans les années 1990, son petit bonhomme moustachu, un juif ashkénaze radin, suspicieux et n'ayant pas la langue dans sa poche, portant beau frac, chapeau melon et accent yiddish à couper au couteau, a toujours l'oeil vif et la l'esprit aiguisé même si parfois il bute sur quelques trous de mémoire dont il est difficile, au demeurant, de savoir si ce ne sont pas de malins artifices.

Les sujets d'actualité et les frasques franco-françaises l'inspirent toujours et il émaille son spectacle de ses désopilants sketches-culte tels "Le golf" et "Le Diner chez Maxim's" et d'un mini-récital avec une savoureuse revisite de "Kalinka" et un hommage en chansons détournées à Raymond Devos, Georges Brassens et Henri Salvador.

Le rire est au rendez-vous et il a intérêt à se manifester car le bougre grognon mais empathique veille au grain.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=