Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Matthieu Malon
Désamour  (Monopsone)  octobre 2017

"Cette beauté, sombre comme le fer, Est de celles que forge et polit l’Enfer." Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal.

"As the sun shines down on the land so her heart is crying for love, and there is no-one there, no-one to hear her voice and she will sleep alone again tonight" Pulp Separations

Matthieu Malon a toujours cultivé des univers sombres et ce quatrième album solo, son plus personnel sûrement ne change rien à l’affaire. Mais parler de "je", c’est toujours parler de nous et ce disque parlera intimement à tous les quarantenaires et les autres aussi. Ça rocke tout en étant capable d’une certaine "efficacité" plus pop, cela joue aux éclats, les guitares sont omniprésentes et souvent acérées. Et puis c’est là, avec toute la vérité de ses chansons habitées, crues. Le choix d’une musique brute et directe, à l’os, sans fioritures, parce qu’aussi Matthieu Malon est seul aux manettes.

On ne nomme pas son disque Désamour pour rien, comme cela au hasard. Parce que cela parle de la violence des sentiments, de la vie, forcément de désillusion amoureuse et de sexe. Si les silences peuvent être lourds de sens, la musique du chanteur Français porte en elle le fardeau de la vie. Les notes, les mots pleuvent, s’électrisent, s’enroulent comme un lien et viennent s’entortiller sur un mur du son d’une superbe intensité (comme la pochette de Stéphane Merveille en clair-obscur).

Matthieu Malon développe mine de rien, petit à petit, une esthétique qui lui est propre où la couleur de sa voix, de ses guitares, le sens de ses mots, une esthétique nous portent au-delà de la culture rock indépendante, ailleurs que vers une musique prête à être consommée, là où la musique fait résonner la vie. Comme souvent donc chez lui ce disque est fracassant, renversant, bouleversant…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Peut-être un jour de Matthieu Malon
La chronique de l'album 3 EP de Orso Jesenska - Matthieu Malon - Erik Arnaud
Matthieu Malon en concert à Erik Arnaud - Orso Jesenska - Matthieu Malon - Fontaine Wallace (dimanche 29 janvier 2017)

\r\n

En savoir plus :
\r\n Le site officiel de Matthieu Malon
\r\n Le Bandcamp de Matthieu Malon
\r\n Le Soundcloud de Matthieu Malon
\r\n Le Facebook de Matthieu Malon


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Matthieu Malon (17 octobre 2015)


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=