Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ukuleleboboys - Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
L'Aéronef  (Lille)  samedi 21 octobre 2017

Serviette et baskets étaient presque indispensables... Pas de footing en perspective, mais bel et bien un concert : celui d'Émir Kusturica and The No Smoking Orchestra. À en croire les vidéos de live qui foisonnent sur la toile, le moins qu'on puisse dire, c'est que ce rock des Balkans fait vibrer les foules. Et bien souvent, deux bonnes raisons les conduisent à savourer un tel concert : d'abord pour le plaisir de se plonger dans les films de cet incontournable réalisateur, mais aussi et avant tout pour s'amuser.

Dans la salle de l'Aéronef de Lille, c'est peu ou prou ce qui s'est passé. Les fanas de cinéma s'étaient perchés sur la mezzanine pour être sûrs d'avoir un plan large de la séquence. Émir Kusturica s'élançait sous les projecteurs avec sa bande de huit musiciens. Ce qui n'était pas sans rappeler la parodie de feus les Guignols de l'info. On y voyait le réalisateur, alors président du jury du festival de Cannes, suivi de ses acolytes, jouant très fort une ritournelle entêtante qui couvraient toutes les discussions.

Ils avaient remis ça. Violon, trompette, accordéon, pour les sonorités de l'Est accompagnés de guitares, batterie et claviers pour le côté électrique : toute la panoplie d'instruments était réunie pour jouer de nouveau très fort, ce rock endiablé dont ils ont le secret. Et ça a démarré sans modération par Jaguar. Bien que frétillant, Émir Kusturica s'économisait en commentaires. Mais il suffisait d'un bref : "Et maintenant, on va vous jouer une chanson du film "La vie est un miracle"" pour que les centaines de mains se lèvent et approuvent le choix.

La salle affichait complet. Mais tout de même, pas de déchaînement. Le public de Lille – comme à son habitude : à mettre en débat – était plutôt attentif. Pour les neuf musiciens, aucun problème, assurément là pour s'amuser à en voir le plaisir qu'ils prenaient sur scène. Ils auront tout de même tirer quelques ficelles pour emporter la foule : inviter une dizaine de jeunes filles à danser. "My dancing Club" s'exclame leur chef d'orchestre Émir Kusturica ravi de les mener à la baguette. Puis descendre jouer dans le public...

Il fallait se laisser aller, ce que nous avons fait, les Froggy's Delight. Derrière, la place que nous laissaient les curieux agglutinés sur la mezzanine, nous avons dansé, emportés par la musique, trempés, chantant "I'm not Romeo, maybe you're Juliette, but I'm not Romeo". Là, toutes les conditions étaient réunies pour vivre un très bon concert.

En première partie, un duo dont le nom fait bégayer : les Ukuleleboboys. Sur scène, Romain et Alex, deux lillois faussement mexicains malgré leur vraie moustache chauffaient le public... avec un grain de folie. Ces deux musiciens et mélomanes prennent un malin plaisir à reprendre des "tubes" au ukulélé.

L'instrument ne fait pas toujours l’unanimité. Mais là, ces Santana – petite exagération – du ukulélé changeaient la donne. Le long du set, les Ukuleleboboys ont fait déferlé un florilège de morceaux qui en plus d'être finement repris permettaient de jouer au Blind Test. Entre autres, on y reconnaissait à la sauce rock-mexicain – car ils roulent parfois les "r" – "I feel Love" de Donna Summer, "Come out and play" de The Offspring, "Earth, Wind & Fire" de Fantasy ou encore "Hit me baby One More Time" de Birtney Spears. Un mélange étrange qui a le mérite de faire sourire et à coup sûr de se déhancher.

Dès l'ouverture, avec leur déguisement et entourés de Cactus en plastique, les deux musiciens annonçaient la couleur. Ukuleleboboys est un groupe qui joue avant tout pour faire plaisir et se faire plaisir. Mais qui a le mérite de bien lancer une soirée de concert.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)

En savoir plus :
Le Facebook de Ukuleleboboys
Le site officiel de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
Le Soundcloud de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
Le Facebook de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra

Crédits photos : Cédric Chort (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 septembre 2018 : Autumn Sweater

Après le plan canicule estival, va-t-il falloir prévoir un plan innondation ? En tout les cas, la météo (tout du moins parisienne) a voulu nous faire savoir que l'on entrait dans l'automne. Qu'à cela ne tienne cette saison est riche en sorties de tout bord tant au niveau des disques, que des films, des livres, des expos et la reprise de la saison théâtrale. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Crave" de Léonie Pernet
"Double negative" de Low
"Sound of Papapla Vol 1" de Papapla
"Captain Tarthopom, flûtes libres" de Jean Cohen-Solal
"Faits Bleus" de Pauline Drand
"Mésopotamie" de Fantôme
Tour d'horizon du festival Hop Pop Hop #3
"Le bruit dehors" de Goël
"You vicious !" de You, Vicious !
et toujours :
"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Le Père" à la MC à Bobiny
"Mysery" au Théâtre Hébertot
"Love Me Tender" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Qui a peur de Virginia Woolf ?" au Théâtre 14
"Les mots pour le dire" au Théâtre L'Archipel
"Le bateau pour Lipaia" à la Comédie Italienne
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette
"Cabaret Louise" au Théâtre le Funambule-Montmartre
"Callisto et Arcas" au Théâtre des Bouffes du Nord
les reprises :
"L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Los Guardiola - La Commedia del Tango" au Théâtre Essaion
"Elodie Poux - Le Syndrome du Playmobil" à l'Apollo Théâtre
"Apzude !" au Théâtre Trévise
"Guillaume Bats - Hors Cadre!" au Théâtre Apollo
"Les Sourds-Doués - Sur un malentendu" au Théâtre Trévise
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Collections privées - Un voyage des Impressionnistes aux Fauvess" au Musée Amrmottan-Monet
"Jakuchu - Le Royaume coloré des êtres vivants" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Rafiki" de Wanuri Kahiu
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Dans les bras de Verdun" de Nick Dybek
"Le sillon" de Valérie Manteau
"Rommel" de Benoît Rondeau
"1994" de Adlene Meddi
et toujours :
"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=