Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ukuleleboboys - Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
L'Aéronef  (Lille)  samedi 21 octobre 2017

Serviette et baskets étaient presque indispensables... Pas de footing en perspective, mais bel et bien un concert : celui d'Émir Kusturica and The No Smoking Orchestra. À en croire les vidéos de live qui foisonnent sur la toile, le moins qu'on puisse dire, c'est que ce rock des Balkans fait vibrer les foules. Et bien souvent, deux bonnes raisons les conduisent à savourer un tel concert : d'abord pour le plaisir de se plonger dans les films de cet incontournable réalisateur, mais aussi et avant tout pour s'amuser.

Dans la salle de l'Aéronef de Lille, c'est peu ou prou ce qui s'est passé. Les fanas de cinéma s'étaient perchés sur la mezzanine pour être sûrs d'avoir un plan large de la séquence. Émir Kusturica s'élançait sous les projecteurs avec sa bande de huit musiciens. Ce qui n'était pas sans rappeler la parodie de feus les Guignols de l'info. On y voyait le réalisateur, alors président du jury du festival de Cannes, suivi de ses acolytes, jouant très fort une ritournelle entêtante qui couvraient toutes les discussions.

Ils avaient remis ça. Violon, trompette, accordéon, pour les sonorités de l'Est accompagnés de guitares, batterie et claviers pour le côté électrique : toute la panoplie d'instruments était réunie pour jouer de nouveau très fort, ce rock endiablé dont ils ont le secret. Et ça a démarré sans modération par Jaguar. Bien que frétillant, Émir Kusturica s'économisait en commentaires. Mais il suffisait d'un bref : "Et maintenant, on va vous jouer une chanson du film "La vie est un miracle"" pour que les centaines de mains se lèvent et approuvent le choix.

La salle affichait complet. Mais tout de même, pas de déchaînement. Le public de Lille – comme à son habitude : à mettre en débat – était plutôt attentif. Pour les neuf musiciens, aucun problème, assurément là pour s'amuser à en voir le plaisir qu'ils prenaient sur scène. Ils auront tout de même tirer quelques ficelles pour emporter la foule : inviter une dizaine de jeunes filles à danser. "My dancing Club" s'exclame leur chef d'orchestre Émir Kusturica ravi de les mener à la baguette. Puis descendre jouer dans le public...

Il fallait se laisser aller, ce que nous avons fait, les Froggy's Delight. Derrière, la place que nous laissaient les curieux agglutinés sur la mezzanine, nous avons dansé, emportés par la musique, trempés, chantant "I'm not Romeo, maybe you're Juliette, but I'm not Romeo". Là, toutes les conditions étaient réunies pour vivre un très bon concert.

En première partie, un duo dont le nom fait bégayer : les Ukuleleboboys. Sur scène, Romain et Alex, deux lillois faussement mexicains malgré leur vraie moustache chauffaient le public... avec un grain de folie. Ces deux musiciens et mélomanes prennent un malin plaisir à reprendre des "tubes" au ukulélé.

L'instrument ne fait pas toujours l’unanimité. Mais là, ces Santana – petite exagération – du ukulélé changeaient la donne. Le long du set, les Ukuleleboboys ont fait déferlé un florilège de morceaux qui en plus d'être finement repris permettaient de jouer au Blind Test. Entre autres, on y reconnaissait à la sauce rock-mexicain – car ils roulent parfois les "r" – "I feel Love" de Donna Summer, "Come out and play" de The Offspring, "Earth, Wind & Fire" de Fantasy ou encore "Hit me baby One More Time" de Birtney Spears. Un mélange étrange qui a le mérite de faire sourire et à coup sûr de se déhancher.

Dès l'ouverture, avec leur déguisement et entourés de Cactus en plastique, les deux musiciens annonçaient la couleur. Ukuleleboboys est un groupe qui joue avant tout pour faire plaisir et se faire plaisir. Mais qui a le mérite de bien lancer une soirée de concert.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)

En savoir plus :
Le Facebook de Ukuleleboboys
Le site officiel de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
Le Soundcloud de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
Le Facebook de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra

Crédits photos : Cédric Chort (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2018 : Chaud devant !

Alors que le printemps n'a jamais été aussi proche, voilà que s'abat sur nous une vague de froid, sous le soleil, certes, mais froide quand même. Pour vous réchauffer le coeur et la tête, voici notre sélection culturelle de la semaine. Bonne écoute, bonne lecture, bon visionnage et n'hésitez pas à sortir, au théâtre, au cinéma, dans les musées, dans les salles de concerts, chez votre libraire, en général c'est très bien chauffé.

Du côté de la musique :

"So french" de Alexandre Doisy
Apolline, Joko, Yungblud dans une sélection de EP et singles
"By the way I forgive you" de Brandi Carlile
"Dita Von Teese" de Dita Von Teese et Sébastien Tellier
"Transangelic exodus" de Ezra Furman
"Who's happy" de High Coltman
"Est-ce que tu vois le tigre ?" de Le Roi Angus
"Do" de Rémi Panossian
"Chanson pour l'oreille gauche" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Beautiful people will ruin your life" de The Wombats
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
et toujours :
"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Seasonal Affective Disorder" au Théâtre Le Lucernaire
"La Femme rompue" au Théâtre Hébertot
"Meute/Une légende" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Zig-Zag" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Presque égal à" au Théâtre de Belleville
"De nos frères blessés" au Théâtre Les Déchargeurs
"K-Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"L'Eventreur" au Théâtre Essaion
"La Callas oubliée" au Théâtre Essaion
"Une sombre histoire de girafe" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Melting Potes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Yann Jamet - Le Syndrome de Jeanne d'Arc" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"L'Ecume des jours" au Théâtre de la Huchette
"Intra Muros" au Théâtre La Pépinière
"Alil Vardar - Commnen garder son mec" à la Garnde Comédie
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Winter Brothers" de Hlynur Palmason
"Corps étranger" de Raja Amari
"Trait de vie" de Sophie Arlot et Fabien Rabin
Ciné en bref avec :
"La Forme de l'eau" de Guillermo del Toro
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand
"Le rire de ma mère" de Colombe Savignac et Pascal Ralite
"Le retour du héros" de Laurent Tirard
"Oh Lucy !" de Atsuko Hirayanagi
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"La nuit introuvable" de Gabriel Tuloup
"Larmes blanches" de Hari Kunzru
"Les flamboyantes" de Robin Wasserman
Sophie de Habsbourg" de Jean Paul Bled
"Soudain l'univers prend fin" de Dakota McFadzean
"Une vie comme les autres" de Hanya Yanagihara
et toujours :
"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=