Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rêves en rose
Dusan Hanak  novembre 2017

Réalisé par Dusan Hanak. Slovaquie. Comédie dramatique. 1h23 (Sortie le novembre 2017 - 1ère sortie en mai 2012). Avec Juraj Nvota, Iva Bittova, Josef Hlinomaz, Marie Motlova, Vaclav Babka, Jarmila Berankova, Vera Bila et Ján Gina.

A-t-on vu facteur plus facétieux que Jakub (Juraj Nvota) depuis François, le préposé de "Jour de Fête" de Jacques Tati ?

Il élève des pigeons, réalise des petits tours de magie, fait des acrobaties sur son vélo et les yeux doux à Jolanka, la jolie tzigane.

Dans "Rêves en rose" de Dusan Hanak, l'ambiance est malicieuse et bon enfant dans une Tchécoslovaquie qui semble avoir échapper au Printemps de Prague et paraît sortir d'une éternelle après-guerre colorée.

On pense évidemment aux films de Jiri Menzel, à cette école tchécoslovaque qui s'attachait à décrire la vie des petits villages, avec des personnages presque clownesques et quelque part cousins du "brave soldat Chveik".

"Rêves en rose" de Dusan Hanak est un joli bonbon sucré et doux-amer à la fois, qui pourrait aussi être un film géorgien et qui décrit une Slovaquie méridionale, proche de la Hongrie et peuplée aussi de gitans sédentarisés.

La belle histoire entre Jakub et Jolanka n'est bien sûr qu'une vue de l'esprit utopique et, même si le réalisateur ne passe ni par le drame ni le mélo, on sent bien qu'ici aussi les communautés auront raison des individus rêveurs et énamourés.

Qu'importe, on n'oubliera pas le joli couple que formaient ces deux tourtereaux mignons. On aura aussi eu le loisir de découvrir toutes les qualités cinématographiques de Dusan Hanak, son sens inouï du détail, sa manière unique de tirer d'un bric-à-brac d'objets et d'une infinité de personnages truculents des images belles et signifiantes.

Son cinéma, quoi qu'il advienne, reste toujours sous le signe de la bonne humeur et de la bienveillance. Ainsi, si le facteur ne pourra pas épouser sa belle, il en gardera le beau souvenir en jonglant avec des œufs...

Quelle belle idée d'avoir restaurer "Rêves en rose" de Dusan Hanak. Il ne faut pas le manquer. Juraj Nvota, devenu un grand cinéaste slovaque, et Iva Bittova, une violoniste hors pair, y débutaient au cinéma où ils forment un des plus beaux couples qu'on ait pu y voir...

A ne pas re-manquer !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=