Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Courtney Barnett & Kurt Vile
Lotta Sea Lice  (Marathon Artist)  octobre 2017

"I cherish my intercontinental friendships" "Continental Breakfast"

Sur le papier, entre l’australienne Courtney Barnett et l’Américain Kurt Vile, un océan les sépare, mais en réalité pas grand-chose. L’amour de la musique, d’un certain rock contemplatif et vibrant, des textes bien écrits, de l'humour pince-sans-rire, d’une fausse nonchalance, d’une certaine façon de chanter un peu lancinante, ça rapproche et ces deux-là étaient faits clairement pour se retrouver.

Le risque était justement le côté évident de la chose, jouer petits bras en effectuant le service minimum puisque tout aurait été facile. Il n’en est strictement rien, bien au contraire (mais kurt Vile l’avait déjà montré avec Parallelogram, disque déjà en duo mais avec Steve Gunn) ! L’alchimie fonctionne. La sincérité, la complicité, l’humilité et l’authenticité sont clairement au rendez-vous, pur disque d’amis (il suffit de voir leurs trognes souriantes sur les pochettes recto–verso) qui respectent le travail de chacun, pas pour rien que Vile reprend "Outta The Woodwork" de Barnett et que la chanteuse s’attaque à "Peepin’ Tomboy" de l’Américain.

Bien sûr, il ne faudra pas s’attendre à une révolution stylistique. Mais on retrouve avec un certain bonheur, Kurt Vile est dans son genre l'un des meilleurs auteurs-compositeurs de sa génération, la même esthétique : entre americana et pop-folk, les mélodies en cascades, les harmonies vocales. Cela s’entend donc sur les titres composés à quatre, reprises d’ébauches communes, comme "Over Everything", "Blue Cheese" ou "Continental Breakfast" (superbe titre où le duo raconte cette histoire d’amitié, la vidéo de la chanson capte précisément la belle chaleur amicale qui se dégage de l'album alors que les deux musiciens et leurs familles passent du temps ensemble pendant l’enregistrement). Et cela fonctionne également quand ils s’attaquent au répertoire de Jen Cloher, la compagne de Barnett, dans le titre "Fear Is Like a Forest" ou à celui de Tanya Donelly avec "Untogether".

Un petit bijou sans prétention, ce n’est pas le disque de l’année non plus mais un vrai petit bijou quand même.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sometimes I Sit And I Think, And Sometimes I Just Sit de Courtney Barnett
La chronique de l'album Tell Me How You Really Feel de Courtney Barnett
La chronique de l'album Smoke Ring From My Halo de Kurt Vile & The Violators
La chronique de l'album B'lieve I'm Going Down de Kurt Vile
Kurt Vile en concert au Festival Radar 2011 (7ème édition) - vendredi 9 septembre
Kurt Vile en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
Kurt Vile en concert au Grand Mix (samedi 21 décembre 2013)
Kurt Vile en concert au Festival La Route du Rock #24 (jeudi 14 août 2014)
L'interview de Kurt Vile (vendredi 9 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Courtney Barnett & Kurt Vile
Le Bandcamp de Courtney Barnett
Le Soundcloud de Kurt Vile
Le Facebook de Kurt Vile


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=