Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Clarika
De quoi faire battre mon coeur  (At(h)ome)  octobre 2017

J’aime Clarika depuis toujours, depuis son premier album, J’attendrai pas cent ans, sorti en 1993, déjà presque 25 ans. Une génération donc, passée à écouter ses albums, de Ca s’peut pas à De quoi faire battre mon cœur en passant par les excellents Joker et Moi en mieux, sans oublier la fille, tu sais et la tournure des choses. A chaque fois, ses albums m’ont touché, ses textes aussi évidemment, toujours ciselés et ses duos aussi, toujours bien choisis (Michel Jonasz, Bernard Lavilliers, Bertrand Betsch…). J’aime son univers et ses chansons, tout simplement. Ses albums ne m’ont jamais décu.

Je n’ai pas eu la chance de la voir sur scène, jamais au bon moment au bon endroit. Alors du coup, quand la demoiselle de 50 ans nous offre, après 25 ans de carrière, pour la première fois, un album enregistré en public, je sens un vide se combler et je me délecte de voir, ou plutôt d’écouter ce que peut représenter une artiste scénique aux prestations incomparables, dit-on.

De quoi faire battre ton cœur (ô que oui il bat !) ponctue une année remarquable qui a emmené Clarika et ses musiciens dans toutes les salles de l’hexagone, suite à son dernier album, de quoi faire battre mon cœur. Il ressort de la rencontre entre Clarika et son fidèle public un disque tantôt poignant, tantôt léger où se mêlent ses nombreux titres emblématiques et les nouveaux succès issus de son dernier album. Avec ce live, on replonge d’une très belle façon dans riche discographie, revisitée sur scène avec brio.

Alors évidemment, un disque, même live, n’est pas grand-chose par rapport à un concert sur place. Reste qu’ici, à l’écoute de ce live, les effets produits par les chansons de Clarika quand on écoute ses albums, restent les mêmes. On frissonne de nouveau devant "ça s’peut pas", titre toujours autant subjuguant de beauté. On aime toujours autant son cynisme sur le titre bien mérité, l’une de mes chansons préférées de l’artiste. "Lache moi" est juste sublime, sans fioriture et "Les garcons dans les vestiaires" confirme qu’on aime Clarika quand elle joue la provocation. Elle sait évoquer des sentiments puissants dans ses textes, fruits souvent de son vécu sans impudeur. Elle n’est jamais larmoyante, ni pleurnicharde, juste sincère.

Clarika est une artiste d’une grande élégance, clairvoyante aussi quand elle critique notre société. De ce live se dégage une sincérité sans compromis. Elle aime son public, la scène et cela se ressent à l’écoute de ce live. Et moi, de mon côté, installé confortablement dans mon canapé, en conduisant aussi, je prends un très grand plaisir à écouter ce live qui compile une partie de ce qui se fait de mieux chez cette très belle artiste, insuffisamment (re)connue du grand public à mon goût.

Madame Clarika, je vous aime pour ce que vous êtes et pour ce que vous faites. Un jour, j’espère, j’irai vous voir en concert ou en session sur Froggy’s Delight.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Moi en mieux de Clarika
La chronique de l'album La tournure des choses de Clarika
La chronique de l'album De quoi faire battre mon cœur de Clarika

En savoir plus :
Le site officiel de Clarika
Le Soundcloud de Clarika
Le Facebook de Clarika


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=