Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Weezer
Pacific Daydream  (Atlantic)  octobre 2017

Comment être et avoir été ? Voilà la question que l’on se pose à chaque disque de Weezer depuis quelques temps, depuis l’album rouge sûrement. Alors on a pris l’habitude de convoquer le plaisir coupable en parlant de l’écoute de leurs disques. Le problème du plaisir coupable, l’un des plus délicieux des plaisirs faut-il le reconnaître, est quand justement le plaisir disparaît pour ne laisser plus qu’un sentiment de culpabilité, et donc de total désintérêt.

Et dans ce Pacific Daydream qui se voudrait comme un disque hommage aux Beach Boys et à Brian Wilson (esthétique clairement citée dans la chanson "Beach Boys", et quelques réminiscences par ci par là mais l'album contient également quelques allusions à toutes sortes de souvenirs des années 1960 et 1970 (Todd Rundgren, les Zombies, voire même George Harrison), il est vraiment, mais vraiment difficile d’y trouver un quelconque intérêt musical. Titres vraiment faiblards, plombés par la production de Butch Walker (Pink, Katy Perry, Taylor Swift) où rien ne semble fonctionner et surtout pas le petit plus électro R&B (sérieusement comment sortir sur disques des morceaux comme : "Feels Like Summer" (sorte de mélange infâme de Maroon 5 et d’Ed Sheeran), "Happy Hour", "Get Right" ou "La Mancha Scewjob") où les vieilles formules ayant fait leurs preuves il est vrai (mélodies XXL, de la power pop blindée de fun, la voix de Rivers Cuomo…) ont du mal à exister. "Mexican Fender", "Beach Boys", "Weekend Woman", le nostalgique (ton généralisé du disque) "QB Blitz" sont les rares titres à sauver du marasme.

Avec ce Pacific Daydream, qui est peut-être leur plus mauvais disque, bien que Hurley et Maladroit soient bien gratinés eux aussi et qui dément donc malheureusement les promesses du White album sorti en 2016 (et la fameuse théorie des couleurs chez les Californiens), Weezer a répondu un peu à notre question et semble plus avoir été qu’être. Nous réécouterons alors avec plaisir les albums de couleurs (bleu, vert, rouge et pourquoi pas blanc, comme une sorte d’hommage Kieslowskien) et Pinkerton et pourquoi pas en poussant un peu Everything Will Be Alright In The End. Tous ces disques qui rappellent quand même que sans toujours tutoyer les sommets (euphémisme), Weezer possède une sacrée discographie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Make Believe de Weezer
La chronique de l'album Hurley de Weezer
La chronique de l'album The White Album de Weezer

En savoir plus :
Le site officiel de Weezer
Le Soundcloud de Weezer
Le Facebook de Weezer


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=