Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Maison des Turner
Angela Flournoy  (Editions Les Escales)  août 2017

Damned ! Un premier roman de cette ampleur ! Avec ces mots, ces implicites et ces tournures ! Mais… Mais… Cela signifierait-il donc qu’Angela Flournoy soit la descendante directe de Salinger ? Jeune et dynamique, elle vous épatera avec La Maison des Turner, un grand roman dans le plus pur style vintage de la grande littérature américaine.

D’une écriture bichonnée aux ellipses et aux coïncidences, La Maison des Turner raconte la vie et les épopées individuelles de la vaste famille Turner, treize frères et sœurs qui chicanent et se jalousent dans les corridors de la maison de Yarrow Street. Cinquante ans de la vie de ces murs défilent entre les pages du roman, des naissances et des décès, des victoires et des coups bas, des rires et des larmes.

Une inquiétude réunit les membres de la famille au tout début du roman : en pleine crise des subprimes, vendre ou ne pas vendre la maison ? Crise signifie : pas d’acheteur, et crise signifie aussi : gouffre financier de garder ces murs. Que faire alors ? Lelah est la plus jeune. Elle squatte la maison après avoir perdu ses maigres biens aux jeux. Cha-cha est le plus vieux. A deux doigts de la retraite, il combat ses démons intérieurs et assume comme il le peut ce rôle de chef de famille qui lui est tombé dessus sans prévenir.

Puis on remonte dans le temps, quand Viola et Francis (les parents) s’installent dans la ville de Detroit à la fin de la seconde guerre mondiale. A force de travail et de sueur, le couple d’afro-américaine se fait une place dans la ville. Mais le déclin industriel des années 60 les frappe de plein fouet. La misère recouvre la ville de son grand manteau de fournitures avariées, alcool, drogue et délit de faciès reviennent en force, dans un pays où le voisin est suspect.

Le roman oscille entre passé et présent, nous faisant vivre la chute d’une cité lumière. Detroit est désormais célèbre pour ses quartiers mal famés et ses usines désaffectées. La crise de 2008 n’a pas oublié la destination sur son plan de banqueroute. Rien de bien folichon tout ça, n’est-ce pas ?

Mais La Maison des Turner n’est pas que ça, elle n’est pas une désagréable description de la ruine d’une ville qui plaça sa confiance dans les mauvaises avancées. Parce que le roman oscille également entre joies et peines. Les souvenirs d’enfance de ces treize garnements et de leurs parents a la nostalgie des récits au coin du feu. L’essence de la famille Turner coule entre les lignes. La patte d’Angela Flournoy imprime la préciosité des relations fraternelles et la solidarité face aux problèmes familiaux.

Des comptes en banque maigres, des réunions de famille stériles, des blagues connues, des photos sur les murs, des carcasses rouillées, des engueulades feintes et des rires tonitruants, La Maison des Turner parle de la famille et de la ville de Detroit, de sa splendide âme à ses démons souterrains. Paul Auster n’a qu’à bien se tenir, Angela est dans la place.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Angela Flournoy
Le Facebook de Angela Flournoy


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=