Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kyle Eastwood
In Transit  (Jazz Village / PIAS)  octobre 2017

Est-ce parce qu’il est le fils de que Kyle Eastwood aime tant caresser le présent tout en pensant à un passé glorieux mais quelque peu dépassé ? Parce qu’avec Kyle Eastwood, le jazz se conjugue au temps du Hard bop, des années 50-60. Pour cela, le contrebassiste sait s’entourer : Brandon Allen au saxo ténor, Quentin Collins à la trompette, Andrew McCormack au piano, Chris Higginbottom à la batterie et en invité : Stefano Di Battista aux saxophones.

Qu’il conjugue donc le hard bop de plutôt belle manière est indéniable et nier son savoir-faire musical, c’est joliment exécuté, serait une erreur. Cet In Transit devrait ravir tous les amateurs du genre, mais ce disque s’adresse-t-il vraiment aux amateurs de jazz ? Mais faut-il vouloir plaire au plus grand nombre pour cultiver une musique totalement ancrée dans son héritage (on rajoute quelques reprises : "We See" de Thelonious Monk, "Boogie Stop Shuffle" de Charles Mingus, "Blues in Hoss’ Flat" de Count Basie ou "Cinema paradiso" d’Ennio Morricone), immédiatement identifiable, que l’on qualifie trop souvent et par facilité d’intemporelle (alors que la musique jazz, de manière poïétique, ne cesse d’aller de l’avant) au risque de perdre toute singularité artistique ?

Joliment joué, c’est certain mais tout est bien trop lisse pour accrocher vraiment l’auditeur (même le pauvre Stefano Di Battista semble faire le service minimum. Que retenir vraiment de titres comme "Soulful Times", "Rush Hour", "Movin" ou "Jarreau" (la faiblesse de ces titres est d’autant plus flagrante qu’elle se confronte aux titres de Count Basie, Monk ou Mingus) ?

Kyle Eastwood et son quintet semble tomber dans une sorte de fétichisme passéiste (mal contemporain qui ronge également la pop et le rock) où le sens de la formule ou la formule même (dans la forme comme dans le fond, jusqu’aux timbres des instruments) s’impose comme une règle devenant lénifiante. Rappelons-nous alors ce qu’écrivait Adorno : "Sans doute les compositeurs authentiques des siècles précédents, jusqu’au seuil de la nouvelle musique, doivent-ils moins leur grandeur au fait qu’ils se seraient passés de formules toutes faites qu’à la manière dont ils ont su les faire oublier, ou leur insuffler un sens."

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Paris blue de Kyle Eastwood
La chronique de l'album Now de Kyle Eastwood
Kyle Eastwood en concert au New Morning (14 juin 2005)
Kyle Eastwood en concert au New Morning (23 novembre 2006)
L'interview de Kyle Eastwood (1er décembre 2006)
L'interview de Kyle Eastwood (mercredi 18 mai 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Kyle Eastwood
Le Soundcloud de Kyle Eastwood
Le Facebook de Kyle Eastwood


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=