Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Bacchantes
Théâtre 71  (Malakoff)  novembre 2017

Tragédie d'après l'oeuvre éponyme de Euripide, adaptation et mise en scène de Sara Llorca, avec Anne Alvaro, Ulrich N’Toyo, Jocelyn Lagarrigue, Sara Llorca, Benoît Lugué et Martin Wangermée.

Il paraît acquis aujourd'hui par tous que, malgré les deux millénaires qui les séparent de Valère Novarina ou de Martin Crimp, les tragédiens grecs ont encore des choses à dire aux spectateurs de 2017

Ainsi, Euripide, dans ses "Bacchantes", traiterait de problématiques contemporaines, comme le racisme (l'étranger né hors la cité), le sexisme (les femmes en guerre contre la domination masculine) et la condition humaine (l'homme face aux dieux).

Vaste programme, donc, que Sara Llorca conçoit dans les règles de l'art théâtral antique. 6 personnes seront sur scène  : trois acteurs (Anne Alvaro, Ulrich N'Tolo et Jocelyn Lagarrigue), disant frontalement tous les rôles, deux musiciens (Benoît Lugué et Martin Wangermée) ayant reçu les attributs du "choeur" et une chanteuse (Sara Llorca, elle-même, poitrine nue en prime) porteuse du chant et participant au choeur.

Mais une fois encore, la doxa qui veut qu'un texte "âgé" de 2 500 ans ait une résonance contemporaine se heurte à la réalité, à la littéralité. Car, ici, c'est Dyonisos, qui s'incarne en humain pour imposer sa loi à Thèbes et qui, n'ayant pas été reconnu par Penthée, le roi de la ville, et n'ayant pas obtenu de lui l'allégeance qu'il lui réclamait, invente un stratagème pour se venger et le soumettre à sa loi. Dyonisos aura ainsi recours aux femmes de Thèbes en les transformant en "bacchantes" se livrant aux orgies dionysiaques propres à son culte.

Cette histoire antique où les Dieux interviennent parmi les hommes, se jouent d'eux en prenant leurs trait et les manipulent jusqu'à leur faire commettre l'irréparable n'appelle pas vraiment de correspondances modernes.

En respectant, les règles du théâtre antique, sans trop se permettre de licence - sauf celle d'électrifier le choeur et de le composer avec un batteur et un guitariste basse - Sara Llorca laissera le spectateur dénué d'imagination devenant un texte plus poétique que polémique, dans une ambiance musicale et sonore plus cool que tragique.

Dans ses "Bacchantes" jamais grandiloquentes, jamais outrées, jamais visibles, on se demande si vraiment les hommes et les dieux se confrontent et s'affrontent.

Le spectateur passif suivra une histoire mythologique plaisante, interprétée au cordeau par Anne Alvaro, divine en Dionysos, devineresse en Tirésias et femme courroucée et meurtrie en Agavé, ainsi que par Jocelyn Lagarrigue et Ulrich n'Toyo, tous royalement floués par le bon plaisir du Dieu du Plaisir.

Bien sûr, si le spectateur accepte de confiance les présupposés de Sara Llorca, qui en fait une critique des religions et des pouvoirs, il lira entre les mots la "modernité" d'Euripide et sera sans doute transporté vers un ailleurs à la fois éternel et contemporain qui fait de l'auteur grec un ancêtre de Shakespeare et de l'actualité du moment.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=