Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Simon et Théodore
Mikael Buch  novembre 2017

Réalisé par Mikael Buch. France. Comédie dramatique. 1h24 (Sortie le 15 novembre 2017). Avec Félix Moati, Nils Othenin-Girard, Mélanie Bernier, Audrey Lamy, Philippe Rebbot, Jean-Charles Clichet, Caroline Gay et Victor Haïm.

Après avoir vu son premier film plus que prometteur, "Let my people go", on avait suggéré à Mikael Buch de ne pas rejoindre "la voie consensuelle" du cinéma art et essai français et de poursuivre dans les à-côtés, hors des routes banalisées.

À l'issue de "Simon et Théodore", on sera définitivement rassuré. Mikael Buch n'est pas un cinéaste commun et porte en lui, tout comme ses personnages, une vraie étrangeté.

Si l'on résume son film comme la rencontre improbable de Simon, un jeune homme à l'extrême limite du bord de la ligne, et de Théodore, un ado perdu dans la recherche d'un père hypothétique, on se doute que ceux qui se méfieront de la si dévoyée expression "rencontre improbable" seront légion. Et pourtant, pour une fois, ce n'est pas un cliché.

Car, rien n'a de sen commun dans "Simon et Théodore" de Mikael Buch. Il suffit de voir la tête de Théodore (Nils Othenin-Girard), cette bouille elle aussi peu commune, avec ses grands cheveux filasses, ses dents bizarres et sa bonne tête de têtu rêveur.

Il suffit d'ajouter qu'il prépare sa bar-mitzvah sans que sa mère ne soit au courant et ne soit liée au judaïsme que par le père de Simon. D'ajouter encore que celle qui l'assiste dans ses études judaïques est Rivka, une jeune rabbine (Mélanie Bernier), enceinte de surcroît...

En voyant "Simon et Théodore", on n'est pas plié de rire, mais en y repensant, on se dit qu'avec ses drôles de personnages, ses digressions et ses bifurcations dans un Paris formidablement fait pour digresser et bifurquer, on se dit qu'on a peut-être vu la comédie de l'année.

Mikael Buch, c'était déjà le cas dans "Let my people go", sait trouver et choyer ses comédiens. En mère affolé de Théodore et en uniforme de vigile, Audrey Lamy crève l'écran.

Pareil pour Philippe Rebbot qui joue le père recherché. Un père totalement pitoyable, tragiquement lamentable, mais qu'il sait en deux temps trois mouvement rendre sacrément humain. Et l'on n'oubliera pas d'évoquer Jean-Charles Clichet, en collègue d'Audrey Lamy, pour dire qu'il a tout d'un futur grand second rôle, voir d'un Berléand ou d'un Darroussin...

Et puis, il y a Simon (Félix Moati), ce personnage dont on a déjà dit qu'il est très loin dans la "borderlignité". C'est justement lui le géniteur de Rivka et cela tombe bien pour que l'histoire retombe sur ses pieds. Félix Moati, qui, pour l'heure, laissait un peu sceptique, est ici dans la lignée du Patrick Dewaere de "Série Noire". Quand il se fracasse la tête contre tous les réverbères qui passent, on y croit vraiment.

Film chantourné, qui s'étend et se rétracte à tous les coins de rue, qui déborde de son scénario sans jamais chercher à le résoudre,

"Simon et Théodore" de Mikael Buch est un joli moment de cinéma qui en appelle d'autres de la part d'un réalisateur qui a fait la Fémis mais ne semble pas trop en avoir souffert.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=