Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mon amie Adèle
Sarah Pinborough  (Editions Préludes)  septembre 2017

Sarah Pinborough est scénariste pour la BBC et elle écrit également pour les adolescents. Mon amie Adèle est son premier thriller. Adoubée par le Daily Mail, The Guardian, Harlan Coben et le grand Stephen King, son livre est devenu rapidement numéro un des ventes avant d’être traduit dans une quinzaine de pays.

Sarah Pinborough a construit son thriller autour de la relation entre trois personnages : Louise, David et Adèle. Louise est une mère célibataire qui est coincée dans un quotidien minuté, qui tourne autour de son enfant qu’elle a en garde alternée dans une ville dans laquelle elle vient d’arriver où elle a très peu d’amis. Un soir, elle rencontre dans un bar un homme qu’elle embrasse sans savoir qu’il est son nouveau patron.

David, lui, est un psychiatre renommé, qui gère beaucoup d’argent, dévoué à sa femme. Il regrette le baiser donné à cette femme dans le bar mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

Adèle, elle, est l’épouse de David. Elle semble être l’épouse parfaite, amoureuse folle de son mari, n’ayant aucun défaut. Elle n’a qu’une idée en tête, devenir à tout prix l’amie de Louise. Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au cœur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.

David est-il l’homme qu’il prétend être ?

Adèle est-aussi vulnérable qu’elle y paraît ?

Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

N’y allons pas par quatre chemins, mon amie Adèle est un livre incroyable à la fin hallucinante, un formidable thriller psychologique reposant sur l’adultère, construit sur une histoire racontée alternativement par Louise et Adèle, entrecoupée d’éléments du passé qui permettent de mieux comprendre les personnages.

Ecrit à la première personne, Sarah Pinborough a le génie de glisser le lecteur dans la peau successivement de Louise et d’Adèle. David, lui, est présenté au travers des deux voix féminines. A cela s’ajoutent les problèmes de sommeil que rencontre Louise, cauchemars et somnambulisme qui donnent au récit une dimension angoissante et prenante, frôlant avec le fantastique pour certains chapitres.

Des liens étranges se tissent au fil du livre entre les trois personnages, créant un triangle amoureux machiavélique qui nous tient en haleine tout au long du bouquin. On pense comprendre, imaginer une fin classique mais l’auteur nous embarque dans de nombreuses fausses pistes à coup de rebondissements successifs vers une fin inimaginable. Notre empathie passe d’un personnage à l’autre, régulièrement au fil du livre, en fonction du récit de louise et d’Adèle. On ne sait jamais qui est le plus maléfique entre Adèle et son mari.

Sarah Pinborough est une très grande manipulatrice, comme ses personnages. Sauf que là, on passe son temps à se demander qui manipule qui. Et surtout dans quel but sont faites ces manipulations. Les personnages sont évidemment extrêmement travaillés par l’auteur, ils ont chacun leur caractère et leurs secrets, ce qui donne une dimension psychologique forte au livre.

L’écriture, elle, est fluide et addictive, construite sur de courts chapitres qui donnent une dimension haletante à l’ouvrage digne des grands thrillers. On ne passe pas des jours sur ce livre tant on a envie de le finir pour savoir enfin le dénouement.

Fin ahurissante, histoire incroyable, roman bluffant, Sarah Pinborough frappe un grand coup avec ce premier polar qu’il sera compliqué de confirmer tant il place la barre très haute. N’hésitez pas, allez vite acheter ce fabuleux livre qui ne vous laissera pas indifférent.

Mon amie Adèle est un livre juste génial. Une véritable claque.

 

En savoir plus :
\r\n Le site officiel de Sarah Pinborough
\r\n
Le Facebook de Sarah Pinborough


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 décembre 2017 : Ah que coucou !

Tout le monde à suffisamment, largement, exagérément parlé de la mort de Johnny. Pour cette édition de Froggy's Delight, rien sur la vieille canaille, que du neuf, du sautillant, du pétillant et de l'excitant. C'est parti pour la sélection de la semaine, de quoi piocher vos idées de Noël.

Du côté de la musique :

"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek
et toujours :
"Handel : Shades of love, Italian cantatas" de Anna Kasyan
"The thread" de Lysistrata
"Jolly new songs" de Trupa Trupa
"Heaven upside down" de Marilyn Manson
"Besame mucho" de l'Ensemble Contraste & Orchestre Philarmonique Royal de Liège
"Royaume EP" de La Féline
"Babylone EP" de La Jarry
"La caverne" de Lande
"Après l'orage" de Nour
"Renaissance" de Pépite
Interview de Bajram Bili

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Empire des lumières" à la MC93 à Bobigny
"Le dernier voyage de Sinbad" au Théâtre 13/Seine
"Quitter la terre" au centre Culturel Suisse
"Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Adieu Ferdinand ! - Clémence" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Chambre de Marie Curie" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Trio en mi bémol" au Théâtre de l'Opprimé
"Pierre Palmade - Aimez-moi !" au Théâtre du Rond-Point
"Youpi c'est reparti !" au Cabaret La Nouvelle Eve
"La croisière ça use !" au Théâtre Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre Edgar
"Apzurde !" au Théâtre Trévise
"Stomp" aux Folies Bergère
"Les Réformés" au Kibélé
des reprises à ne pas rater :
"Berlin 33" au Théâtre de Belleville

"C'est la guerre" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"Jean Echenoz - Roman Rotor Stator" au Centre Pompidou
"Icônes et arts chrétiens d'Orient" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lucky de John Carroll Lynch
"Soleil battant" de Clara Laperrousaz et Laura Laperrousaz
"La Fiancée du désert" de Cecilia Atán et Valeria Pivato
Ciné en bref avec :
"Les Gardiennes" de Xavier Beauvois
"Marvin ou la belle éducation" de Anne Fontaine
"Battle of The Sexes" de Jonathan Dayton et Valerie Faris
"Plonger" de Mélanie Laurent
"Tueurs" de François Troukens et Jean-François Hensgens
"Le brio" de Yvan Attal
"Le Bonhomme de neige" de Tomas Alfredson
"Bad Moms 2" de Scott Moore et Jon Lucas
les chroniques des autres sorties de décembre
et les chroniques des sorties de novembre

Lecture avec :

"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne
"Une vie exemplaire" de Jacob M. Appel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=