Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Apartments
Fête Foraine  (Microcultures Records)  novembre 2017

"I get tired of living / Or maybe I’m just tired of who I am/Failure blows away all your childish plans / But thank you for making me beg / Now I’d like to get out of my head" ("Thank you for making me beg")

"It’s the End of some fear, I’m a stranger to this life, things are changing all around here" ("End of some fear")

En 1996, Internet n’existait pas. Quand tu habitais à Charleville-Mézières, les liens avec les musiques undergrounds étaient plutôt ténus. Les disques, nous allions surtout les acheter à la Fnac à Reims et nous les découvrions via les Inrockuptibles, Magic ou la radio et plus particulièrement l’émission de Bernard Lenoir. C’est comme cela que j’ai découvert The Apartments. Je crois que j’ai adoré le groupe dès la première écoute. Comment ne pas succomber à la voix de Peter Milton Walsh, à l’élégance, la profondeur de son écriture et des arrangements surtout quand on place dans son panthéon des musiciens comme The Go-Betweens, groupe ami en provenance d’Australie ou The Auteurs ? Il me fallait tout écouter.

Je me souviens du chemin de croix que fut l’achat de Drift (qui était sorti 1993) et A Life Full Of Farewells (1995). Ecoute en boucles, larmes, ataraxie... Dégoter The Evening Visits… And Stays For Years (1985) semblait impossible et je ne parle même pas de ce Fête Foraine (dix chansons publiées sur ses disques antérieurs mais livrées dans des versions acoustiques et dénudées et enregistrées avec Peter Milton Walsh au chant et à la guitare, Chris Abrahams au piano et Miroslav Bukovsky à la trompette et au bugle), édité à l’époque à seulement 3.000 exemplaires et uniquement disponibles via mail-order. Sa recherche se transforma quelque temps en véritable quête du graal. Comme cette musique ne mérite pas d’être écoutée qu’autrement que sur disque, il n’était pas question de se la procurer via MP3 ou Streaming. Plutôt rien et tant pis.

Les temps ont changé, on peut quasiment tout écouter sans quitter son fauteuil mais vous imaginez mon bonheur à l’annonce de la réédition de ce disque via Microcultures (avec une remasterisation par Don Bartley, déjà à l’œuvre sur le disque original, des photos inédites de Bleddyn Butcher (photographe pour Nick Cave...) et un superbe artwork retravaillé à partir de la pochette originale par Pascal Blua).

Dès les premières notes de "What’s the morning for", la magie opère, forcément. Comment en pourrait-il en être autrement ? L’émotion est là palpable, entre chaque note, entre chaque mot. Les versions sont certes plus dépouillées mais la musique n’y perd nullement. La formation guitare-voix-piano va parfaitement à l’écriture de l’Australien (certains titres comme "Thank You For making Me Beg", "Knowing you were loved", "Not Every Clown Can Be In The Circus", "End Of Some Fear" (avec sa citation à Erik Satie) y gagnent même presque au passage). Ressortir ce Fête Foraine, c’est plus que lui redonner une seconde jeunesse, c’est permettre à tous ceux qui ne connaissent pas cette magnifique musique de la découvrir. Alors un grand merci à Microcultures...

44 minutes d’un immense enchantement, pour un disque qui sonne, semblablement à l’intégralité de la discographie du groupe, comme un chef-d’œuvre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Apartments en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
The Apartments en concert à La Gaîté Lyrique (mercredi 23 septembre 2015)
The Apartments en concert au Grand Mix (mardi 22 septembre 2015)
L'interview de The Apartments (mardi 4 décembre 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de The Apartments
Le Bandcamp de The Apartments
Le Soundcloud de The Apartments
Le Facebook de The Apartments


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=