Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gauguin l'Alchimiste
Grand Palais  (Paris)  Du 11 octobre 2017 au 22 janvier 2018

L'exposition monographique dédiée à Paul Gauguin (1848-1903), peintre post-impessionniste à la palette fauve considéré comme un des précurseurs de l'art moderne, qui se tient au Grand Palais constitue une des "grandes" expositions de la saison muséale 2017-2018 vient en direct de l’Art Institute of Chicago .

Elle a été conçue par Gloria Groom, directrice de son département sculpture et peinture européennes, et présentée sous le titre pour le moins ésotérique "Gauguin l'Alchimiste" à laquelle se sont jointes, pour sa présentation française, Claire Bernardi, et Ophélie Ferlier-Bouat, respectivement conservateur au département peinture et sculpture du Musée d'Orsay.

Le propos est ambitieux puisqu'il vise à "présenter au public l’œuvre de Gauguin sous un jour nouveau, en soulignant l’importance de l’expérimentation dans son processus créatif" qui s'avère pluridisciplinaire. Quant à la référence à l'alchimie, elle doit s'entendre comme "l’idée d’une quête incessante sans véritable point d’achèvement, et sa capacité exceptionnelle à transfigurer les matériaux" ainsi que l'appétence du peintre pour le symbolisme et l'occultisme.

Gauguin, peintre en quête du paradis perdu

La monstration s'organise, avec de nombreux focus techniques, autour de deux points d'orgue.

D'une part, le manuscrit de "Noa Noa, Voyage de Tahiti", récit illustré que le peintre a enrichi et conservé jusqu'à sa mort.

D'autre part, une évocation de sa dernière demeure nommée "La Maison du Jouir" avec les cinq panneaux en bois sculptés polychromes qui l'encadraient conservés par le Musée d'Orsay ainsi que, pour la première fois réunies, les deux sculptures, détenues dans des collections particulières, aux noms évocateurs - "le Père Paillard cornu" et "Thérèse, sa servante", qui figuraient au pied de l'échelle d'accès.

Elle se développe sur deux niveaux selon un parcours chronologique de la Bretagne aux Iles Marquises en passant par Arles, la Martinique et Tahiti, comporte plus de deux centaines d'oeuvres, dont un corpus pictural de 54 oeuvres dont l'essentiel proviennent de musées étrangers ce qui constitue un de ses intérêts.

Composée de six sections, elle permet au grand public de dépasser la vision réductrice de Gauguin comme "l'imagier des tropiques" qui lui est attaché ("Femmes de tahiti", "Eh quoi ! Tu es jalouse ?") .

Ainsi, il découvrira les oeuvres de la période bretonne quand il est un des chefs de file de l'Ecole de Pont-Aven avec les motifs récurrents de la bretonne en tenue locale mais détachée de la vision pittoresque, les enfants nus ("Jeunes baigneurs bretons") et de la femme fatale traitée selon une déclinaison de la classique baigneuse, affrontant de façon audacieuse les vagues ("Dans les vagues"), une femme à l'achétype symboliste, à la peau blanche et à la chevelure rousse.

Mystique en quête de nature primordiale, du "bon sauvage" et de jeunes vhinés prépubères, Gauguin s'attache à peindre "l'Arcadie tahitienne" ("La Cueillette des fruits", "Le cheval blanc"). Mais le paradis terrestre est un mythe et du pinceau à la réalité...

 

En savoir plus :

Le site officiel du Grand Palais

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Grand Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=