Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lysistrata
The Thread  (Vicious Circle)  octobre 2017

Avec leurs 20 ans de moyenne d’âge et leur air juvénile, les trois membres du groupe Lysistrata ont l’air bien inoffensif. Du genre de ces petits gars qui ne feraient pas de mal à une coccinelle sur un rebord de fenêtre. Et pourtant, si je vous disais que ces trois-là sont probablement ce que la France a produit de meilleur en rock depuis longtemps, vous me ririez au nez. Et bien je vais être obligée de vous le dire pourtant. Et vous allez moins rire.

Leur histoire a commencé comme celle de beaucoup de groupes : une rencontre sur les bancs de l’école en Charente-Maritime, une envie de faire de la musique, un premier EP (on fait court, excusez-nous, on n'est pas calé en hagiographie et leur biographie se trouve sur Internet).

Et puis les concerts. Importants pour tous musiciens, mais probablement encore plus pour ceux-ci. Car c’est grâce à leurs exploits en live que le groupe s’est forgé une sacrée réputation. En les enchaînant sans relâche jusqu’à être repérés aux Transmusicales, puis lauréats du prix Ricard S.A Live Music. Et ce n’est que légitime parce qu’en live, le trio est incroyable : d’une énergie délirante qui transforme chaque prestation une épreuve de fond digne d’un marathon.

Et leur musique ? Un rock plutôt énervé et survolté, chanté en anglais, teinté de post-rock / math / noise (ce qu’on veut), assez hétéroclite pour pouvoir le qualifier d’un tas d’influences et citer plein de noms de groupes comme At the Drive-In, Battles, Refused ou Sonic Youth, entre autres artistes plus que respectables.

Leur premier véritable album, intitulé The Thread, a été enregistré à la manière d’un live, pour en reproduire toute la violence, l’urgence et la spontanéité, avec les petits défauts qui deviennent des perles et qui donnent à la musique une âme. Et il faut avouer que c’est un pari plutôt bien réussi. Le résultat, 7 titres qu’on vous conseille d’écouter bien fort, même si vous risquez de perdre quelques décibels à chaque oreille. La souffrance en vaudra la chandelle ! Sept titres percutants, fracassants, explosifs. Si vous aimez être secoués, foncez.

Bref, The Thread n’est pas que le disque de trois gamins qui crient fort, c’est un disque passionnant, intelligent et structuré. Derrière la rage, il y a un véritable talent qu’on ne demande qu’à suivre avec enthousiasme non dissimulé.

Lysistrata peut prétendre sans problème au titre de meilleur groupe français de 2017 dans la catégorie je m’énerve en anglais. Et comme c’est la période des tops de fin d’année, je ne vais pas me gêner pour les mettre direct dedans !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Lysistrata en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août

En savoir plus :
Le site officiel de Lysistrata
Le Bandcamp de Lysistrata
Le Soundcloud de Lysistrata
Le Facebook de Lysistrata


Rita Zarai         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=