Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'une pour l'autre
Hilding Sandgren  (Editions Cà et Là)  juin 2017

Non loin de la Laponie et du cercle polaire (plus près que nous dans tous les cas), la Suède offre à ses habitants un havre de fraîcheur bien disposant pour le coin du feu et les soirées bougie chauffe-plat. Oui mais pas que. Depuis Steg Larsson, les auteurs "venus du froid" ont la côte sur les étals. Ce qui est le cas d’Hilding Sandgren.

Enseignante le jour, auteure la nuit, elle trouve également le temps de travailler pour une association d’aide aux jeunes séropositifs (ça existe les vieux séropositifs ?) entre chien et loup. Ses deux mondes se croisent dans son nouveau roman graphique L’une pour l’autre. De l’ombre à la lumière, elle mêle les idées glauques de Larsson à la candeur de jeunes femmes à peine sorties de l’enfance.

L’album est la suite du premier succès de Hilding Sandgren Ce qui se passe dans la forêt. Le trio de copines est repris et leurs aventures continuent. Peu de mots, l’auteure-dessinatrice a crayonné furieusement les planches, faisant des contrastes noir et blanc l’essentiel de son propos. Entre vides et pleins, légèreté du trait et force de l’encre, les moments se succèdent au fil des pages.

L’ensemble laisse une sensation de mal être persistant, à la fois lié à l’épreuve adolescente et au choc qui hante les pages. A ne pas mettre entre toutes les mains au risque de voir l’optimisme soufflé comme feuillets au vent. Certes, l’auteure n’était pas obligée de rendre l’adolescence traumatique, à se demander jusqu’à quel point ce roman est cathartique.

Les séquences s’enchaînent sans transition, faisant parfois perdre le fil de l’histoire. Des instants détaillés aux planches noircies, Hilding Sandgren a voulu faire passer les maux en traits. Le pari était de taille. Le résultat donne une lecture parfois laborieuse, mais si vous vous donnez la peine de vous y pencher sérieusement, le fond du propos vous passera l’envie de vous moucher avec les pieds (en plus c’est pas super pratique).

Des darons colle-basque à l’envie de rester à jamais sa princesse, des copains frissonnants aux types gluants, des envies d’indépendance au souffle coupé devant le chemin à parcourir, l’adolescence se situe exactement entre deux eaux. Et puisqu’il y a autant d’adolescents que d’adolescences, Hilding Sandgren a tapé dans le mille en décrivant ce trio de copines inséparables, rameutant ces souvenirs de moments suspendus à regarder le temps s’arrêter avant de se prendre un coup dans le coin du nez.

Pessimiste à souhait, L’une pour l’autre est aussi un récit d’amitié, de celle qui pose le premier étage de l’adulte en devenir, juste au dessus des fondations de l’enfance.

 
 

Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=