Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'une pour l'autre
Hilding Sandgren  (Editions Cà et Là)  juin 2017

Non loin de la Laponie et du cercle polaire (plus près que nous dans tous les cas), la Suède offre à ses habitants un havre de fraîcheur bien disposant pour le coin du feu et les soirées bougie chauffe-plat. Oui mais pas que. Depuis Steg Larsson, les auteurs "venus du froid" ont la côte sur les étals. Ce qui est le cas d’Hilding Sandgren.

Enseignante le jour, auteure la nuit, elle trouve également le temps de travailler pour une association d’aide aux jeunes séropositifs (ça existe les vieux séropositifs ?) entre chien et loup. Ses deux mondes se croisent dans son nouveau roman graphique L’une pour l’autre. De l’ombre à la lumière, elle mêle les idées glauques de Larsson à la candeur de jeunes femmes à peine sorties de l’enfance.

L’album est la suite du premier succès de Hilding Sandgren Ce qui se passe dans la forêt. Le trio de copines est repris et leurs aventures continuent. Peu de mots, l’auteure-dessinatrice a crayonné furieusement les planches, faisant des contrastes noir et blanc l’essentiel de son propos. Entre vides et pleins, légèreté du trait et force de l’encre, les moments se succèdent au fil des pages.

L’ensemble laisse une sensation de mal être persistant, à la fois lié à l’épreuve adolescente et au choc qui hante les pages. A ne pas mettre entre toutes les mains au risque de voir l’optimisme soufflé comme feuillets au vent. Certes, l’auteure n’était pas obligée de rendre l’adolescence traumatique, à se demander jusqu’à quel point ce roman est cathartique.

Les séquences s’enchaînent sans transition, faisant parfois perdre le fil de l’histoire. Des instants détaillés aux planches noircies, Hilding Sandgren a voulu faire passer les maux en traits. Le pari était de taille. Le résultat donne une lecture parfois laborieuse, mais si vous vous donnez la peine de vous y pencher sérieusement, le fond du propos vous passera l’envie de vous moucher avec les pieds (en plus c’est pas super pratique).

Des darons colle-basque à l’envie de rester à jamais sa princesse, des copains frissonnants aux types gluants, des envies d’indépendance au souffle coupé devant le chemin à parcourir, l’adolescence se situe exactement entre deux eaux. Et puisqu’il y a autant d’adolescents que d’adolescences, Hilding Sandgren a tapé dans le mille en décrivant ce trio de copines inséparables, rameutant ces souvenirs de moments suspendus à regarder le temps s’arrêter avant de se prendre un coup dans le coin du nez.

Pessimiste à souhait, L’une pour l’autre est aussi un récit d’amitié, de celle qui pose le premier étage de l’adulte en devenir, juste au dessus des fondations de l’enfance.

 
 

Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=