Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quitter la terre
Centre Culturel Suisse  (Paris)  décembre 2017

Comédie dystopique écrite et mise en scène par Joël Maillard, avec Joëlle Fontannaz et Joël Maillard.

Ah, la Suisse, le pays, entre autres, du Ricola, de Zouc et de Fischli et Weiss ! Et plus fort que le chocolat et le coucou, l'humour suisse...

Joël Maillard, auteur, acteur, metteur en scène et fondateur de la Compagnie Snaut dédiée au thème de la disparition de l’individu et de l’humanité, qui croit au pouvoir libérateur du rire ("Je fais des spectacles avec blagues"), n'en manque pas.

Pour son millésime 2017 intitulé "Quitter la terre", il indique dans sa note d'intention "utiliser certains codes de la science-fiction" pour "évoquer la situation présente par le biais de l’excès, de la déformation et de l’humour" en s'affranchissant du réalisme et de la plausibilité "pour proposer une sorte d’expérience de pensée".

Et, là encore, force est de constater qu'il atteint son but avec, dans le genre peu usité de la dystopie, un opus original aussi attractif qu'immersif qui se déroule dans un univers de "l'entre-deux" en raison d'une épatante scénographie pro-domo réalisée avec la collaboration notamment de Christian Bovey pour la modélisation informatique et de Louis Jucker, concepteur et compositeur de la musique "pour calmer les esprits" (sic).

Tout commence dans le registre du docu-fiction présenté, dans le cadre d'un congrès de "futurologie dilettante", par deux intervenants fantaisistes portant le même prénom de plus éponyme à ceux des comédiens (Joëlle Fontannaz et Joël Maillard) qui exposent un scénario catastrophe peu exploré, celui de l'extinction de l'espèce humaine pour cause de stérilité généralisée.

Afin de parer à cette tragédie, et sans que jamais ne soit évoqué un quelconque Big Brother, de petites colonies humaines, maintenues dans un état d'hébétude, de dénuement et d'ignorance absolus, sont expédiées avec comme leur mémoire comme seul viatique, dans de singulières stations spatiales dont la primeur doit être laissée au spectateur.

Et les conférenciers, tous deux épatants, également embarqués, à l'insu de leur plein gré, dans leur propre discours, quittent aussi le réel du ici, là et maintenant du plateau pour s'investir dans le rôle de stationautes.

Référencée dans l'univers de la science-fiction des années 1970 la partition de cette aventure galactique repose sur des pseudo-spéculations intellectuelles soumises d'autant plus à la sagacité de l'auditoire qu'elles abordent de nombreux thèmes majeurs intemporels, de la culture au vivre ensemble en passant par la transmission du savoir.

Soutenue par un humour pince-sans-rire à visée, dixit l'auteur, apotropaïque pour déjouer l'angoisse anticipative d'une apocalypse qui n'a rien de joyeux, elle s'avère totalement roborative.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=