Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Garciaphone
Dreameater  (Microcultures)  novembre 2017

"Mourning of the day, I adored them, So I’ll mourn them every day, I’ll dress all in black, Even on my wedding day" Mourning of the day

"Je crois que l’essence de la musique est de réveiller en nous ce fond mystérieux (…) de notre âme, qui commence là où finissent tous les arts qui ont pour objet le fini s’arrêtent là où la science s’arrête aussi, et qu’on peut appeler pour cela religieux" Marcel Proust, Lettre à Suzette Lemaire, novembre 1894

Qu’importe presque que l’on cite sans cesse, à raison, Elliot Smith, Grandaddy ou Sparklehorse en parlant de la musique d’Olivier Perez. Qu’importe que Garciaphone soit maintenant un quatuor (Olivier Perez, Clément Chevrier (The Delano Orchestra), Zacharie Boissau (Zak Laughed) et Matthieu Lopez (Matt Low)).

Qu’importe que la musique de ce Dreameater se soit construite suite à un périple aux Etats-Unis, obsession du musicien Français. Non, l’important, ce sont les émotions que véhiculent ces morceaux. Cette intense fragilité qui donne l’impression que cette musique serait comme construite sur un fil, sur une certaine fragilité. Une musique qui ne joue jamais au plus malin (elle est très bien écrite, pourtant) mais qui se montre capable de beaucoup de sensibilité, de richesses mélodiques, qui transforme les grands espaces en belle intimité.

Comment ne pas plonger dans ces mélodies lumineuses qui sont cultivées sur le terreau de la mélancolie ("Oh Sleppless World", "Don’t Let it die like this", "Deadstar", "A Hole in the universe") dans cette pop aérienne aux teintes sépia ("I’ll be a riddle", "Mourning of the day", "Every song of sorrow is new", "Dusk") ? Il y a quelque chose comme une évidence dans cette musique, quelque chose d’impressionnant dans ces mélodies faussement calmes, de touchant dans cette musique comme une évasion...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Constancia de Garciaphone

En savoir plus :
Le site officiel de Garciaphone
Le Soundcloud de Garciaphone
Le Facebook de Garciaphone


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=