Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Avare
Théâtre 14  (Paris)  novembre 2017

Comédie de Molière, mise en scène de Frédérique Lazarini, avec Emmanuel Dechartre, Frédérique Lazarini, Denis Laustriat, Guillaume Bienvenu, Didier Lesour, Jean-Jacques Cordival, Michel Baladi, Katia Miran, Charlotte Durand Raucher et Cédric Colas.

L'intrigue de "L'Avare" de Molière repose sur une trame moliéresque récurrente, celle des amours contrariés, en l'occurrence par un barbon d'autant plus tyran domestique et père insensible qu'il est doublé d'un avare dévoré par la passion de l'argent et qu'il se pique de convoler avec une jeunesse.

Pour cet opus à large amplitude dramatique, de la comédie au drame, Frédérique Lazarini le met en scène non comme une intrigue urbaine de maison bourgeoise mais une burlesque comédie champêtre, avec la tendance farcesque induite par des personnages calqués sur les figures traditionnelles de la commedia dell'arte, dans un décor automnal de jardin de grand-mère créé par Philippe Le Roy avec terrasse rudimentaire encadrée de claustras.

Et c'est d'une trappe aménagée dans celle-ci, qui recèle la cachette de fameuse cassette, que le personnage-titre surgit tel un diable de sa boîte. Un Harpagon en tenue noire et visage méphistophélique avec barbichette qui signifie l'homme passé maître en duplicité, mais une duplicité qui va contaminer sa descendance en quête d'épanouissement personnel.

Frédérique Lazarini mise sur le grotesque , efficacement soutenu par des comédiens animés par l'esprit de troupe et le plaisir du jeu, et une approche organique des caractères avec des protagonistes soumis tant à leur passion qu'au principe de réalité.

Ce qui, nonobstant l'arrivée "miraculeuse" du fortuné père disparu campé majestueusement par Denis Laustriat, s'avère cohérent avec le dénouement, moins féérique que matérialiste dès lors que seul l'argent "retrouvé" permet le happy end de rigueur pour tout divertissement.

Emmanuel Dechartre compose un subtil Harpagon janséniste trompé par sa progéniture, Cléante (Cédric Colas) soucieux du paraître qui veut jouir du présent amoureux de Marianne (Katia Miran) jeune fille sans dot qui accepte un mariage de raison pour s'établir et Elise (Charlotte Durand Raucher) farouchement déterminée et activement secondée par son amant Valère (Guillaume Bienvenu) particulièrement roué qui s'est introduit dans la place.

Autour d'eux gravitent une féline entremetteuse multicartes (Frédérique Lazarini), une Dorine duègne et un commissaire aux allures de mafioso (Jean-Jacques Cordival), un jardinier madré (Didier Lesour), un cuisinier et cocher voué à la bastonnade (Michel Baladi) et un apiculteur sulfateur compulsif (Denis Laustriat) qui, parleur truculence, contribuent à un divertissement réussi.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=