Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sous la glace
Théâtre de l'Opprimé  (Paris)  décembre 2017

Comédie dramatique de Falk Richter, mise en scène de Vincent Dussart, avec Xavier Czapla, Patrice Gallet et Stéphane Szestak.

Inspiré du documentaire "Grow or Go" sur les motivations intimes de consultants réalisé en 2003 par Marc Bauder, "Sous la glace" du dramaturge allemand Falk Richter se présente comme une fable moderne atypique qui narre l'histoire de Jean Personne, déclinaison post-moderne du Jean la Chance brechtien, sur le mode de l'hybridation de la satire socio-economico-politique et de la dystopie.

La satire concerne les principes abscons du management, héritier des novations du 20ème siècle engendré par le primat de l'économie et de l'ultralibéralisme qui ont engendré la démocratie de marché, le consumérisme comme fin en soi et la financiarisation, et dont les paradigmes ont contaminé tant les théories des organisations que les idéologies occidentales.

Falk Richter développe cette doxa, dans le microcosme du consulting, avatar de la technocratie, avec deux jeunes loups (Patrice Gallet et Stéphane Szestak) qui se livrent à une joute oratoire consistant à prouver leur maîtrise des concepts nébuleux qui soutiennent les stratégies entrepreneuriales résumées par le titre du film précité.

Et, surtout, à la mise à mort du collègue (Xavier Czapla), dont par ailleurs la relation au monde est problématique depuis l'enfance, et qui, à la quarantaine, arrive à son stade d'obsolescence programmée.

A terme, celle-ci, calquée sur la date limite de consommation des produits de consommation, voue à la mort l'homme qui n'a pas su l'anticiper pour renoncer et, peut-être, rebondir ailleurs, et même, à terme, à l'extinction de l'humanité à la suite d'une nouvelle ère glaciaire qui signerait, en l'absence de nouveau messie, le règne des objets et des machines.

Avec sagacité, Vincent Dussart met en scène l'opus dans une scénographie ultra-minimaliste de Frédéric Cheli, un plateau nu à l'exception d'un gigantesque totem polysémique en forme d'un ours blanc évocateur de l'objet transitionnel, signifiant le vide correspondant à un "non-lieu" pou le moins glaçant et angoissant.

A la quête de d'identité et de sens de l'homme seul qui sombre répond la litanie biomécanique de clones duettistes et la rythmique lobotomisante du discours, qu'en l'occurrence Vincent Dussart double d'une gestuelle répétitive décalée, qui exigent des interprètes du théâtre de paroles richterien une exigeante virtuosité.

Et il a judicieusement choisi, pour clore cet oratorio rétrofuturiste sans happy end, la chanson "Cold song" avec son "Let me freeze again to death", revisite par Klaus Nomi, aka Klaus Sperber chanteur d'opéra à la tessiture de contre-ténor, météorite new wave du début des années 1980, d'un extrait opératique du "King Arthur" de Henry Purcell.

Une excellente proposition de la Compagnie L'Arcade.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=