Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Paradoxe des jumeaux
Théâtre de la Reine Blanche  (Paris)  décembre 2017

Comédie dramatique de Jean-Louis Bauer et Elisabeth Bouchaud, mise en scène de Bernadette Le Saché, avec Sabine Haudepin, Elisabeth Bouchaud et Karim Kadjar.

Dans le cadre du centcinquantième anniversaire de la naissance de la physicienne Marie Curie, première femme attributaire d'un Prix Nobel, Jean-Louis Bauer et Elisabeth Bouchaud ont conçu une partition qui ressort au biopic théâtral.

En effet, elle retrace la période de sa vie quand, après le décès accidentel en 1906 de son mari Pierre Curie avec lequel elle a reçu le Prix Nobel de physique, elle poursuit leurs recherches sur le radium en tentant de continuer sa vie de femme.

D'autant qu'elle tombe amoureuse du physicien Paul Langevin à la conjugalité tumultueuse avec lequel elle a une liaison qui va susciter une cabale contre la scientifique d'origine polonaise qui, malgré sa renommée, est ravalée au rang d'étrangère à la présence non désirée.

Sous un titre, "Le Paradoxe des jumeaux" qui se rapporte au raisonnement analogique utilisée par celui-ci pour illustrer la théorie de la relativité sur laquelle il travaille ainsi que l'état paradoxal de Marie Curie induit par le fait qu'il est un homme de son proche entourage qui fut l'élève de son mari, les co-auteurs ont réussi la combinaison harmonieuse des éléments factuels et documentaires basés sur la réalité historique, la vulgarisation scientifique et la fiction romanesque pour cerner le drame intime.

De plus, et de manière cohérente, l'opus aborde en filigrane de nombreux thèmes comme la place des femmes à une époque où le monde scientifique est exclusivement masculin, la xénophobie française atavique, la rigueur morale à géométrie variable du début du 20ème siècle et le déchirement personnel entre l'intégration dans le pays d'accueil et la fidélité au pays de naissance.

A la mise en scène, Bernadette Le Saché en gère avec sagacité, la dualité intrinsèque de manière classique tout en twistant sa facture classique en instillant une dimension onirique, voire fantastique, qui n'est pas incongrue dès lors que les Curie, savant rationnels, s'intéressaient néanmoins aux phénomènes psychiques et pratiquaient le spiritisme.

Dans un sobre décor de laboratoire réalisé par Juliette Azémar, avec en intermède des images d'archives montrant la danseuse Loïe Fuller qui avait créé une "Danse du radium" nonobstant le refus des Curie à la confection d'un costume phosphorescent au radium, se croisent trois personnages.

Un homme, Paul Langevin campé efficacement par Karim Kadjar, amant opportuniste en quête, entre autres, de la reconnaissance qu'il ne trouve pas dans son foyer. Et deux femmes incarnées par des comédiennes qui assurent parfaitement la représentation d'émotions intimes souvent douloureuses.

Ainsi Elisabeth Bouchaud apporte une belle sensibilité tourmentée à la figure exemplaire d'intellectuelle engagée de Marie Curie et, dans le rôle de la soeur aînée, Sabine Haudepin interprète de manière émérite l'indéfectible soutien sororal.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 janvier 2018 : Des nouveautés en série

La mode actuelle est aux séries TV, toujours plus spectaculaires et toujours plus populaires. Peut être qu'un jour on vous parlera des séries que l'on apprécie également. Mais en attendant voici le sommaire de la semaine avec son lot de nouveautés à écouter, à lire, à voir, au musée, au cinéma et au théâtre.

Du côté de la musique :

"Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live donc voici 4 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard
et toujours :
"One of us canno't be wrong" de Manuel Bienvenu et Arlt
"Ministère des ondes" de Arthur De La Taille
"Opus 102 : Litz, Debussy, Scriabin" de Cyril Huvé
"Eda EP" de Eda
"Les aventure du ténor de Brest" de Juke
"Manifeste" de Kiefer
"Lomostatic" de Lomostatic
"Matskathérapie" de Matskat
Schwartz, Yul, David Federmann dans une sélection de EP & singles

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Nénesse" au Théâtre Dejazet
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre 14
"Le Souper" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Nos éducations sentimentales" au Théâtre 13/Jardin
"Géographie de l'Enfer" au Théâtre de Belleville
"Tableau d'une exécution" au Théâtre du Rond-Point
"L'Autobus" au Théâtre 13/Seine
"Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire" au Théâtre du Rond-Point
"Emmanuelle Bodin - Femme au bord de la crise de mère" au Théâtre Les Feux de la Rampe
les reprises à ne pas rater:
"La Cantatrice chauve" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Dementia Praecox 2.0" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Nous n'irons pas au Paradis ce soir" à la Scène Thélème
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Le Petit Poilu illustré" au Théâtre Le Lucernaire
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

Dernière ligne droite pour :
"Pop Art - Icons that matter" au Musée Maillol
"Le Jardin secret des Hansen" au Musée Jacquemart-André
"Gauguin l'Alchimiste" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"The Last Family" de Jan P. Matuszynski
Ciné en bref avec :
"L'Echappée belle" de Paolo Virzì
"Santa & Cie" de Alain Chabat
"Les Heures sombres" de Nicolas Pariser
"Le Grand Jeu" de Aaron Sorkin
"Tout l'argent du monde" de Ridley Scott
et les chroniques des autres sorties de janvier

Lecture avec :

"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint
et toujours :
"Et vous avez beau temps ?" de Philippe Delerm
"Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes" de Nelson Mandela et Mandla Langa
"Histoire de la bergère" de Léo Barthe
"La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs" de Iman Wilkens
"Le colis" de Anosh Irani
"Les loyautés" de Delphine de Vigan
"Mon traître" de Pierre Alary et Sorj Chalandon
"Pactum Salis" de Olivier Bourdeaut

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=