Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hollywood Boulevard
Comédie de Picardie  (Amiens)  décembre 2017

Comédie dramatique d'après un film de Billy Wilder, mise en scène de Franck Berthier, avec Francine Bergé, Marie-Christine Letort, Jean-Marie Galey, Magali Genoud et Arben Bajraktaraj.

Hollywood, Hollywood ! Usine à rêves et fantasmes, grand pourvoyeur de mélos modernes, de vies cabossées, de gloires d'un jour et de désastres de toujours, Hollywood n'a cessé de nourrir l'imaginaire humain.

Du spectateur lambda aux artistes les plus célèbres, tout le monde a été séduit, hypnotisé par la mythologie hollywoodienne.

Dans leur création collective, le metteur en scène Franck Berthier, et ces cinq comédiens inventent des saynètes, presque des tableaux, où chacun des acteurs va incarner un personnage hollywoodien.

Il y aura Sam Murray, le producteur (Arben Bajraktaraj), Max Von Shadows (Jean-Marie Galey), les actrices Lily Lawrence (Francine Bergé) et Stella Lester (Magali Genoud), l'échotière Hedda Hopper (Marie-Christine Letort).

Cette écriture à six voix a l'avantage de produire une pluralité de visions d'Hollywood. Tout se frôle et se confronte, se ressemble et se contredit fournissant finalement une image assez conforme à ce que cette "Babylone" moderne a été à son âge d’or mythique, entre apogée du muet et surgissement du scope et du technicolor.

On pourra discuter l'intérêt d'en revenir encore et encore à Hollywood et à ces clichés. Ce qu'on ne discutera pas, c'est la manière de les magnifier sur sur un plateau vide, dans un carré de bois surlequel pourront se refléter des images de film, et découpé par une structure mobile noire qui réduit parfois le champ saisi, à l'instar des différents formats cinématographiques.

En général, ce qui est présenté reflète bien Hollywood avec ses moments de grâce et de pureté dans un océan de luxe ostentatoire et de mauvais goût kitsch. Il y aura du glamour dérisoire, de l'émotion, des hauts et des bas, des choses qui élèvent l'âme et l'expression de la pire vulgarité.

Franck Berthier dit que "Sunset Boulevard" de Billy Wilder et "Opening Night" de John Cassavetes ont servi de point de départ au travail effectué par tous les protagonistes d'"Hollywood Boulevard".

Ce choix estimable les conduit sans doute à surjouer Hollywood, puisque les deux films cités étaient des visions très noires d'Hollywood et de Broadway. Le résultat obtenu aurait pu être différent s'ils s'étaient plutôt inspirés des "Ensorcelés" de Vincente Minnelli et d'"Eve" de Joseph L. Mankiewicz, réflexions plus centrées sur le système hollywoodien et moins axées sur les comédiens.

N'empêche que cet "Hollywood Boulevard" produit de belles images, des numéros d'acteurs souvent réussis et restitue un climat délétère où les parfums les plus capitaux avaient pour mission de cacher le fumet faisandé d'un monde où tout n'était qu'illusion et décor.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 juillet 2018 : Rythme Estival

Nous serons là tout l'été, avec des éditions plus légères, à consommer sans modération. Voici le programme de la semaine :

Du côté de la musique :

"All wet EP" de Bosco Rogers
"Tell me how your really feel" de Courtney Barnett
"Fons Luminis : Codex Las Huelgas" de Ensemble Gilles Binchois / Dominique Vellard
"Elle fend l'eau" de Jane is Beautiful
"Away EP" de Melissa Bon
"L'esprova" de Sourdure
"V pour Vaise" de Vassilis Varvaresos
Dimanche au Eurockéennes de Belfort avec Alice in Chains, The Liminanas, Eddy de Pretto...
"Cover me session" de Hugo
et toujours :
Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails... toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle

Au théâtre :

les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

et la dernière ligne droite pour :
"Kupka - Pionnier de l'abstraction" au Grand Palais
"Chris Marker - Les 7 vies d'un cinéaste" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"The Charmer" de Milad Alami
"Bajirao Mastani" de Sanjay Leela Bhansali
"Tulip Fever" de Justin Chadwick en VOD
"Break" de Marc Fouchard en VOD
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Carbone #1 hiver 2018, revue trimestrielle" aux éditions Fauns
"Chroniques de San Francisco : tome 3" de Armistead Maupin
"La soie et le fusil" de Gioacchimo Criaco
"Les valises" de Juan Carlos Mendez Guedez
et toujours :
"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=