Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Lion est mort de soir
Nobuhiro Suwa  janvier 2018

Réalisé par Nobuhiro Suwa. France. Comédie dramatique. 1h43 (Sortie le3 janvier 2018). Avec Jean-Pierre Léaud, Pauline Etienne, Maud Wyler, Arthur Harari, Isabelle Weingarten, Noë Sampy, Louis-Do de Lencquesaing et Jean-Louis Berard.

La dernière fois qu'on a vu Jean-Pierre Léaud sur un écran, il était au Château de Versailles en train d'expirer en Louis XIV.

Dans "Le Lion est mort ce soir" de Nobuhiro Suwa, on le retrouve dans un autre château, celui qui pourrait être celui de la "Belle au bois dormant", et toujours avec l'idée de la mort en lui.

En toute logique, les tournages de "La Mort de Louis XIV" d'Albert Serra et du film français du réalisateur japonais auraient dû être inversés puisque, ici, son problème de vieux comédien mythique est justement d'arriver à trouver comment bien jouer la mort... alors qu'il la jouait parfaitement dans les ors de Versailles...

On connaît Nobuhiro Suwa grâce à un très beau film intimiste, "M/Other" et de temps en temps, il donne des nouvelles qui, à chaque fois, prouve sa proximité avec le cinéma français, et surtout son tropisme pour le cinéma des réalisateurs qui aiment faire l'école buissonnière. Cela va de Jean Rouch à Thomas Bardinet, dont on sent, dans "Le lion est mort, ce soir", l'influence à la fois sur le sujet et sur la manière d'envisager le cinéma avec les enfants.

Au passage, on conseillera à ceux qui aimeront le film de Nomuhiro Suwa d'aller découvrir par les voies du net le travail de l'ABC ("Association de Bricolage Cinématographique") qu'anime Thomas Bardinet avec les collégiens de Floirac, une banlieue de Bordeaux, et qui aboutissent tous les ans à des courts ou moyens métrages, qu'il a d'ailleurs récemment regroupés dans un très joli programme intitulé "Trois histoires d'ombres".

Dans "Le Lion est mort, ce soir" de Nobuhiro Suwa, il sera aussi question d'enfants qui tournent un film et qui croisent des ombres fantomatiques. Mais à leur côté il y aura un vieil enfant éternellement espiègle, toujours prêt pour les quatre cents coups, même s'ils sont désormais plus virtuels que réels.

C'est avec un grand bonheur que l'on voit Jean-Pierre Léaud tel qu'en lui-même (Antoine Doisnel un jour, Antoine Doisnel toujours). Bien sûr, comme depuis le début de sa carrière, on ne peut pas dire qu'il soit un modèle de justesse. Jouer faux est son grand art, que Truffaut lui a appris pour qu'il fasse des merveilles chez Godard ou chez Eustache.

Au fond, c'est tant mieux et ça rend ici la fable crédible, d'autant qu'en non-francophone, Suwa laisse les enfants un peu livrés à eux-mêmes, c'est-à-dire au cabotinage des non-professonnels.

Grâce au jeu poétique et lunaire de Léaud, ils sont donc dans le bon ton, celui des films qui n'empruntent pas la route commune, mais le bardinien chemin des écoliers. En plus de Léaud, il y a son équivalent féminin : l'incongrue Pauline Étienne, que l'on est toujours surpris de voir de film en film poursuivre une improbable belle carrière.

Film d'été, "Le Lion est mort ce soir" de Nobuhiro Suwa sort à la saison froide et morose. Sa fraîcheur et ses beaux sentiments réchaufferont les cœurs de ceux qui viendront s'y frotter à contre-saison et pour qui, on n'en doutera pas, ce sera le premier coup de cœur 2018.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=