Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Matskat
Matskathérapie  (Equinoxe)  novembre 2017

"Et voilà, encore une nouvelle année qui commence, il va falloir souhaiter les vœux à toute une bande de personnes que tu n’apprécies pas forcément, comme Martine de la compta ou encore Mathieu du service informatique, et pis il y a les prix du gasoil et des timbres qui ont flambé, et pis il pleut et en plus tata Lucette m’a franchement pas gâté pour noël et pis la petite blonde du septième qui me snobe toujours, pfffff tu parles d’une bonne année et pis…"

Allez avoue, c’est un peu aussi comme ça chez toi, mon petit lecteur adoré ? Respire bien fort, j’ai un super traitement pour toi face à la morosité ambiante ! Je vais te souhaiter sincèrement une excellente année 2018, parce que je t’aime beaucoup, déjà parce que ça fait un petit moment que tu lis mes bêtises, que tu es fidèle à Froggy’s Delight et surtout parce que tu aimes la culture, sinon tu ne serais pas là en train de lire mes brillantes chroniques (oui, je me lance des fleurs parfois).

Je te propose une solution 100% bio, naturelle et avec, comme seuls effets secondaires constatés, une euphorie persistante et contagieuse, des risques de fredonnements ou de "hugs" intempestifs. Qu’est-ce donc te demandes-tu ? Ma solution est la Matskathérapie tout simplement ! Tu ne connais pas ? Pas de problème, je m’en vais éclairer ta lanterne.

Matskat est ce que je considère comme un musicien touche-à-tout, pour te donner une idée sur son parcours : violon classique, guitare manouche, médaille du conservatoire, des concerts, des bœufs (avec notamment Bobby McFerrin et Chick Corea), il joue aussi de la guitare, de l’oud et il a appris à chanter, jouer la comédie. Il a été remarqué lors de son passage à The Voice et son interprétation de "Don’t Worry, Be happy". Le voilà projeté sur le devant de la scène nationale.

Pour parler simplement, cet album est léger, il te met le sourire aux lèvres, c’est frais et virevoltant. Les paroles sont ciselées et franchement, ça te met la patate. Il n’y a pas à dire, c’est un petit bijou de chanson française, pop rock, teinté de jazz, parfois des sonorités à la Voulzy, parfois plus bondissant.

Matskat est bien entouré avec Michel-Yves Kochmann (guitariste d’Alain Souchon), Grégory Ott (claviers), Jean-François Untrau (bassiste) et Matthieu Zirn à la batterie et aux percus.

L’album est sorti depuis un petit moment mais franchement, il vaut le détour. Prends le temps d’écouter "Moi j’m’en fous" ou encore "Une chanson" (l’admiration qu’il voue à Salvador se ressent), c’est tout ce que j’aime dans la variété française et j’emploie ce terme avec respect. Cette chanson accessible à tous, un album qui va te faire chanter, te mettre le sourire, te faire décoller et parfois, au détour d’une mélodie plus mélancolique, te ramener sur terre ! Parfois, c’est presque rock’n’roll, surtout quand "Mat sous la douche" se met à chanter !

Pour autant, Matskat est loin d’être un chanteur léger et "Où est l’eau ?" est un texte nettement plus sérieux, je t’ai prévenu, par moments cet album va te remettre les pieds sur terre ! Sans pour autant faire dans le pathos, au contraire, un texte très sérieux avec une musique légère.

C’est juste extraordinaire. C’est typiquement le type d’artiste qui me détourne avec délectation de mon univers musical habituel. Et je suis très heureux de l’avoir découvert. Une mention spéciale au "Marchand de vent" qui me transporte.

Je ne vais pas te spoiler tout l’album car deux beaux titres bonus t’attendent à la fin et tu devrais aimer, mon petit lecteur. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces classiques ont été revisités superbement à la sauce Matskat.

Voilà un album jubilatoire pour bien commencer cette nouvelle année, que je te souhaite des plus belles, avec pleins de chouettes albums, de beaux livres, des concerts de folie et tout pleins de beaux moments, en famille, entre amis. Bisous mon lecteur adoré, parce que comme je me plais à le dire : c’est important les bisous !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Matskat
Le Soundcloud de Matskat
Le Facebook de Matskat


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=