Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Matskat
Matskathérapie  (Equinoxe)  novembre 2017

"Et voilà, encore une nouvelle année qui commence, il va falloir souhaiter les vœux à toute une bande de personnes que tu n’apprécies pas forcément, comme Martine de la compta ou encore Mathieu du service informatique, et pis il y a les prix du gasoil et des timbres qui ont flambé, et pis il pleut et en plus tata Lucette m’a franchement pas gâté pour noël et pis la petite blonde du septième qui me snobe toujours, pfffff tu parles d’une bonne année et pis…"

Allez avoue, c’est un peu aussi comme ça chez toi, mon petit lecteur adoré ? Respire bien fort, j’ai un super traitement pour toi face à la morosité ambiante ! Je vais te souhaiter sincèrement une excellente année 2018, parce que je t’aime beaucoup, déjà parce que ça fait un petit moment que tu lis mes bêtises, que tu es fidèle à Froggy’s Delight et surtout parce que tu aimes la culture, sinon tu ne serais pas là en train de lire mes brillantes chroniques (oui, je me lance des fleurs parfois).

Je te propose une solution 100% bio, naturelle et avec, comme seuls effets secondaires constatés, une euphorie persistante et contagieuse, des risques de fredonnements ou de "hugs" intempestifs. Qu’est-ce donc te demandes-tu ? Ma solution est la Matskathérapie tout simplement ! Tu ne connais pas ? Pas de problème, je m’en vais éclairer ta lanterne.

Matskat est ce que je considère comme un musicien touche-à-tout, pour te donner une idée sur son parcours : violon classique, guitare manouche, médaille du conservatoire, des concerts, des bœufs (avec notamment Bobby McFerrin et Chick Corea), il joue aussi de la guitare, de l’oud et il a appris à chanter, jouer la comédie. Il a été remarqué lors de son passage à The Voice et son interprétation de "Don’t Worry, Be happy". Le voilà projeté sur le devant de la scène nationale.

Pour parler simplement, cet album est léger, il te met le sourire aux lèvres, c’est frais et virevoltant. Les paroles sont ciselées et franchement, ça te met la patate. Il n’y a pas à dire, c’est un petit bijou de chanson française, pop rock, teinté de jazz, parfois des sonorités à la Voulzy, parfois plus bondissant.

Matskat est bien entouré avec Michel-Yves Kochmann (guitariste d’Alain Souchon), Grégory Ott (claviers), Jean-François Untrau (bassiste) et Matthieu Zirn à la batterie et aux percus.

L’album est sorti depuis un petit moment mais franchement, il vaut le détour. Prends le temps d’écouter "Moi j’m’en fous" ou encore "Une chanson" (l’admiration qu’il voue à Salvador se ressent), c’est tout ce que j’aime dans la variété française et j’emploie ce terme avec respect. Cette chanson accessible à tous, un album qui va te faire chanter, te mettre le sourire, te faire décoller et parfois, au détour d’une mélodie plus mélancolique, te ramener sur terre ! Parfois, c’est presque rock’n’roll, surtout quand "Mat sous la douche" se met à chanter !

Pour autant, Matskat est loin d’être un chanteur léger et "Où est l’eau ?" est un texte nettement plus sérieux, je t’ai prévenu, par moments cet album va te remettre les pieds sur terre ! Sans pour autant faire dans le pathos, au contraire, un texte très sérieux avec une musique légère.

C’est juste extraordinaire. C’est typiquement le type d’artiste qui me détourne avec délectation de mon univers musical habituel. Et je suis très heureux de l’avoir découvert. Une mention spéciale au "Marchand de vent" qui me transporte.

Je ne vais pas te spoiler tout l’album car deux beaux titres bonus t’attendent à la fin et tu devrais aimer, mon petit lecteur. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces classiques ont été revisités superbement à la sauce Matskat.

Voilà un album jubilatoire pour bien commencer cette nouvelle année, que je te souhaite des plus belles, avec pleins de chouettes albums, de beaux livres, des concerts de folie et tout pleins de beaux moments, en famille, entre amis. Bisous mon lecteur adoré, parce que comme je me plais à le dire : c’est important les bisous !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Matskat
Le Soundcloud de Matskat
Le Facebook de Matskat


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=