Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs
Iman Wilkens  (Editions Plon)  novembre 2017

"… et ut corpora nostra lente augescunt cito extinguuntur, sic ingenia studiaque oppresseris facilius quam revocaveris" Tacite.

Je me rappelle très bien de mon professeur d’histoire en terminale qui, en dehors de nous avoir donné le goût de la découverte historique, n’aura cessé de nous rappeler qu’il fallait toujours être méfiant avec les livres historiques, de ne pas tout prendre pour argent comptant et ce, quel que soit son auteur. Il aurait très bien pu ajouter : "d’autant plus quand le livre est préfacé et présenté par Franck Ferrand".

Franck Ferrand étant une sorte de vulgarisateur radiophonique d’une histoire pas toujours raisonnée et parfois partisane, (il adore renverser ce qu’il nomme les "idées établies", voire sa prise de position largement critiquée par le monde universitaire sur l’emplacement historique de la bataille et du siège d’Alesia ou ses nombreuses sorties plus que douteuses en tant que consultant l’année dernière lors du tour de France).

Dans ce livre datant dans sa version originale en langue anglaise (Where Troy Once Stood) du début des années 90, Iman Wilkens, économiste néerlandais né en 1936, revient sur les deux grands récits antiques d’Homère (L’Iliade et l’Odyssée) en avançant deux théories datant déjà de la fin du XIXème siècle. Dès 1879 pour l'avocat belge Théophile Cailleux, Troie se trouverait sur les hauteurs de Gog Magog Hills près de Cambridge en Angleterre et non en Turquie et le périple d’Ulysse n’a pas eu lieu en Méditerranée mais dans l’océan Atlantique. Chaque élément apporté (le climat, la végétation, les combattants, la taille de la ville, les coutumes…) et les nombreux arguments sur ce qui serait l’emplacement réel de la ville de Troie sont largement étayés.

Même chose pour Ulysse, Iman Wilkens replace son voyage dans l’océan Atlantique (le pays des Lotophages au Sénégal, les Cyclopes dans les îles du Cap-Vert, l’île Eolienne aux Antilles Néerlandaises, Hadès dans le sud-ouest des Pays-Bas, le chant des sirènes dans le sud de l’Angleterre, l’île de Calypso dans les Açores, Ithaque à Cadix…). Surtout, il remet le récit dans un contexte de transmission de savoir (sur les cartes, les courants marins, les vents, les populations).

L’Odyssée, forte de nombreuses symboliques, aurait été écrite pour les marins naviguant sur l’Atlantique, serait une sorte de carte (absolument nécessaire pour le commerce de l’étain, du cuivre et de l’or à la fin de l’âge du bronze) mais aurait également une dimension initiatique aux mystères, sur la connaissance du monde qui nous entoure. Naturellement, tout cela est assez farfelu. Il suffit de voir le tollé suscité par ce livre auprès des scientifiques et des universitaires pour s’en persuader.

Mais ce livre reste intéressant pour diverses raisons : parce qu’il interroge sur l’authenticité historique et la perpétuelle nécessité de croiser les informations, parce qu’il donne l’envie de fouiller plus loin dans l’histoire, et dans les ramifications historiques du peuple Celte et parce qu’il pourrait être vu, par la prise de position de Ferrand, comme presque un précis de complotisme.

"J'ose à peine imaginer le cyclone, le tsunami que les présents travaux pourraient déclencher. À condition toutefois que les savants patentés, autorisés, prennent cette thèse au sérieux ; or je serais prêt à parier qu'ils ne le feront guère. En quoi ils risquent de faire erreur" écrit-il dans sa préface qui vaut son pesant de cacahuètes !

 
 

Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=