Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs
Iman Wilkens  (Editions Plon)  novembre 2017

"… et ut corpora nostra lente augescunt cito extinguuntur, sic ingenia studiaque oppresseris facilius quam revocaveris" Tacite.

Je me rappelle très bien de mon professeur d’histoire en terminale qui, en dehors de nous avoir donné le goût de la découverte historique, n’aura cessé de nous rappeler qu’il fallait toujours être méfiant avec les livres historiques, de ne pas tout prendre pour argent comptant et ce, quel que soit son auteur. Il aurait très bien pu ajouter : "d’autant plus quand le livre est préfacé et présenté par Franck Ferrand".

Franck Ferrand étant une sorte de vulgarisateur radiophonique d’une histoire pas toujours raisonnée et parfois partisane, (il adore renverser ce qu’il nomme les "idées établies", voire sa prise de position largement critiquée par le monde universitaire sur l’emplacement historique de la bataille et du siège d’Alesia ou ses nombreuses sorties plus que douteuses en tant que consultant l’année dernière lors du tour de France).

Dans ce livre datant dans sa version originale en langue anglaise (Where Troy Once Stood) du début des années 90, Iman Wilkens, économiste néerlandais né en 1936, revient sur les deux grands récits antiques d’Homère (L’Iliade et l’Odyssée) en avançant deux théories datant déjà de la fin du XIXème siècle. Dès 1879 pour l'avocat belge Théophile Cailleux, Troie se trouverait sur les hauteurs de Gog Magog Hills près de Cambridge en Angleterre et non en Turquie et le périple d’Ulysse n’a pas eu lieu en Méditerranée mais dans l’océan Atlantique. Chaque élément apporté (le climat, la végétation, les combattants, la taille de la ville, les coutumes…) et les nombreux arguments sur ce qui serait l’emplacement réel de la ville de Troie sont largement étayés.

Même chose pour Ulysse, Iman Wilkens replace son voyage dans l’océan Atlantique (le pays des Lotophages au Sénégal, les Cyclopes dans les îles du Cap-Vert, l’île Eolienne aux Antilles Néerlandaises, Hadès dans le sud-ouest des Pays-Bas, le chant des sirènes dans le sud de l’Angleterre, l’île de Calypso dans les Açores, Ithaque à Cadix…). Surtout, il remet le récit dans un contexte de transmission de savoir (sur les cartes, les courants marins, les vents, les populations).

L’Odyssée, forte de nombreuses symboliques, aurait été écrite pour les marins naviguant sur l’Atlantique, serait une sorte de carte (absolument nécessaire pour le commerce de l’étain, du cuivre et de l’or à la fin de l’âge du bronze) mais aurait également une dimension initiatique aux mystères, sur la connaissance du monde qui nous entoure. Naturellement, tout cela est assez farfelu. Il suffit de voir le tollé suscité par ce livre auprès des scientifiques et des universitaires pour s’en persuader.

Mais ce livre reste intéressant pour diverses raisons : parce qu’il interroge sur l’authenticité historique et la perpétuelle nécessité de croiser les informations, parce qu’il donne l’envie de fouiller plus loin dans l’histoire, et dans les ramifications historiques du peuple Celte et parce qu’il pourrait être vu, par la prise de position de Ferrand, comme presque un précis de complotisme.

"J'ose à peine imaginer le cyclone, le tsunami que les présents travaux pourraient déclencher. À condition toutefois que les savants patentés, autorisés, prennent cette thèse au sérieux ; or je serais prêt à parier qu'ils ne le feront guère. En quoi ils risquent de faire erreur" écrit-il dans sa préface qui vaut son pesant de cacahuètes !

 
 

Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=