Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et vous avez beau temps ?
Philippe Delerm  (Editions Seuil)  janvier 2018

Philippe Delerm retrouve le genre qui lui vaut ses plus beaux succès. Avec Et vous avez eu beau temps ?, on le retrouve au travers de magnifiques petits textes courts traitant de la perfidie ordinaire de petites phrases qu’on a tous déjà entendues ou prononcées.

Philippe Delerm a glané plein de petites phrases ordinaires pour nous en révéler ce qu’elles cachent de perfidie ou d’hypocrisie, montrant qu’elles sont souvent faussement anodines, qu’elles peuvent aussi cacher de la cruauté, de la douceur ou de la nostalgie. Avec une pointe d’humour, un grand talent d’écriture que nous connaissons déjà, il nous propose un petit livre nous procurant un plaisir jubilatoire.

On pioche ces petites phrases, ces courts chapitres, dans l’ordre que l’on veut, on les lit à voix haute à ses amis, on s’amuse à découvrir le véritable sens de ces petites phrases. On picore ces petits trésors d’inventivité, de réflexions avec un plaisir immense. On découvre de nombreuses choses au travers de cette soixantaine de phrases finement sélectionnées par l’auteur.

Il y a par exemple le "n’oubliez pas" plein de perfidie et de condescendance car il précède une précision des plus pointues que seul un rat de bibliothèque peut connaître. On y trouve aussi la fameuse "et tu n’as rien senti venir ?" que les copains prononcent lorsque l’être aimé nous quitte. De victime, on devient alors presque coupable, comme si son aveuglement préparait sa perte. Et que dire du "Et pour être tout à fait honnête avec toi", bien étrange préambule qui suppose déjà que son interlocuteur envisage déjà l’honnêteté de manière peu frontale. Que penser du "j’dis ça , j’dis rien", du "je reviens vers vous", de "c’est pas pour dire mais" ou bien encore du "il n’a pas fait son deuil". Pour chaque expression, Delerm nous livre une analyse érudite, pertinente et souvent drôle.

Vous l’avez compris, Philippe Delerm prend un malin plaisir (et nous en donne beaucoup) à décortiquer la langue française qu’il maîtrise parfaitement. Si vous aimez les beaux mots, ce livre est fait pour vous. On se surprend à sourire après avoir lu un chapitre du livre, repensant alors au moment où nous-mêmes, avons employé cette expression, nous donnant envie de les prononcer de nouveau ou nous dégoûtant de les avoir prononcés.

Delerm est un magicien des mots, au même titre qu’un auteur comme Erick Orsenna. Il nous procure un grand plaisir de lecture, sur l’esthétique et l’utilisation de la langue de Molière bien loin des faux débats sur l’utilisation de l’écriture inclusive et c’est bien l’essentiel.

On parcourt, donc, en compagnie de ce petit livre bien peu encombrant, un léger moment de détente au gré des mots d’un Philippe Delerm, encore une fois, au sommet de son art. Et vous avez eu beau temps ? est une superbe petite pépite, pleine de fantaisie et de beaux mots.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Les eaux troubles du mojito" du même auteur
La chronique de "Elle marchait sur un fil" du même auteur
La chronique de "Petite brocante intime" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 juillet 2018 : Rythme Estival

Nous serons là tout l'été, avec des éditions plus légères, à consommer sans modération. Voici le programme de la semaine :

Du côté de la musique :

"All wet EP" de Bosco Rogers
"Tell me how your really feel" de Courtney Barnett
"Fons Luminis : Codex Las Huelgas" de Ensemble Gilles Binchois / Dominique Vellard
"Elle fend l'eau" de Jane is Beautiful
"Away EP" de Melissa Bon
"L'esprova" de Sourdure
"V pour Vaise" de Vassilis Varvaresos
Dimanche au Eurockéennes de Belfort avec Alice in Chains, The Liminanas, Eddy de Pretto...
"Cover me session" de Hugo
et toujours :
Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails... toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle

Au théâtre :

les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

et la dernière ligne droite pour :
"Kupka - Pionnier de l'abstraction" au Grand Palais
"Chris Marker - Les 7 vies d'un cinéaste" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"The Charmer" de Milad Alami
"Bajirao Mastani" de Sanjay Leela Bhansali
"Tulip Fever" de Justin Chadwick en VOD
"Break" de Marc Fouchard
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Carbone #1 hiver 2018, revue trimestrielle" aux éditions Fauns
"Chroniques de San Francisco : tome 3" de Armistead Maupin
"La soie et le fusil" de Gioacchimo Criaco
"Les valises" de Juan Carlos Mendez Guedez
et toujours :
"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=