Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mouss et Hakim
Interview  (Festival Les Nuits Secrètes)  13 août 2005

Mouss et Hakim, Hakim et Mouss ou le contraire, ou l'inverse…

Les deux frangins Amokrane, trublions de Zebda, sous la chaleureuse pluie nordiste d'Aulnoye-Aymeries, ont répondu aux questions de Froggy's Delight, faisant le point sur Zebda, leurs collaborations pour l'album, et leur plaisir de chanter et d'être sur scène, sans compter…

Un groupe réellement sympathique, et festif.

Mouss et Hakim, en chœur comme le morceau sur votre album. Après le break de Zebda, c'était évident de faire un projet ensemble ?

Mouss : Oui c'était évident, parce qu'on a du plaisir a faire les choses ensemble, on est des frères de bonne compagnie, on s'entend bien ! Dès qu'on a commencé à faire Zebda, on s'est dit qu'on était fait pour faire des choses ensemble.

Vous auriez pu imaginer faire des choses ensemble mais autre que de la musique ?

Hakim : Complètement. On aurait tout à fait pu démarrer sur des trucs différents, faire du théâtre…

Mouss : Quand on a décidé avec Zebda de faire une pause, on aurait pas pu par contre faire chacun de nous un disque solo. On s'est regardé et on s'est dit, à nous de jouer.

Le fait de vous séparer à deux, cela vous a-t-il permis de faire des choses que vous ne pouviez pas faire dans Zebda ?

Hakim : Bien sûr. On avait envie d'aller plus loin dans notre tendance à l'énergie. Zebda c'était un groupe d'autorégulation, avec différents noyaux. Nous avons toujours été la partie plus énergie, et là même sans le vouloir on a fait quelque chose de plus rock. On a aussi été la tendance hip hop du groupe, qu'on a pu approfondir seuls.

Mouss : De part notre parcours musical, on a travaillé contre les clichés. On sort d'une culture musicale très quartier/banlieue, Reggae avec Marley, musique noire américaine... Là on s'est ouvert avec les musiques électroniques. On est touche à tout. En studio, on va voire sur l'ordi, on participe…

Hakim : on a pu aller chercher des musiciens en fonction de leur son, comme Sébastien Martel, Mathieu Chedid (M), ou des toulousains moins connus comme Serges Lopez.

Zebda c'était et c'est aussi un groupe de scène… Plus de mille. C'est aussi ce que vous voulez dans ce duo ?

Mouss : Quand on a commencé l'aventure avec Mouss et Rémi (Sanchez, le producteur, qui officiait déjà avec Zebda), on a de suite pensé au live. Faire du studio et ne pas faire de la scène… Nous on ne l'imagine même pas.

Quel retour vous avez eu des premières scènes ?

Hakim : C'est d'abord une nouvelle équipe qu'il a fallut monter. La première sensation, après le travail, c'était génial. C'est revigorant. On est bien, on a quelque chose à partager. On aime aussi cette idée d'être populaire, jouer dans un club ou sur une place de village, à 17h.

Au niveau des textes, on ressent un vraie recherche, type chanson française…

Mouss : On a eu la chance de rencontrer Marc Estève qui a signé pas mal de texte, la rencontre aussi avec Claude Nougaro ( Bottes de banlieue ) avant son décès…

Hakim : On peut se permettre d'avoir une tendance type chanson française parce qu'on a des auteurs de qualité. On ne sent pas encore de le faire nous même, mais on ne peut pas, alors on préfère déléguer pour avoir des beaux textes, humoristiques, bien tournés. On s'improvise pas auteur !

Le concert de ce soir… Sur une place publique, vous le voyez comment ?

Hakim : Le fait de jouer sur une place publique, ça nous plait vraiment, le fait de jouer devant un public qui est de passage et qu'il faut capter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mouss et Hakim en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Mouss et Hakim en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005

Crédits photos : Xavier


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 septembre 2017 : La forme sans réforme !

Beaucoup de nouveautés de qualité encore une fois dans notre sélection hebdomadaire. De quoi voir, lire, écouter, sortir... On vous laisse découvrir tout cela dans le sommaire ci-dessous.

Du côté de la musique :

"Broken homeland" de Valparaiso
"Every country's sun" de Mogwai
"Grand bois" de Brome
"Cabadzi x Blier" de Cabadzi
"Hitchhiker" de Neil Young
"Light information" de Chad VanGaalen
"Cost of living" de Downtown Boys
"Beast epic" de Iron & Wine
The Buns en session live autour de leur album "Out of Bounds"
Festival Hop Pop Hop à Orléans :
le vendredi avec Tristesse Contemporaine, BRNS, Bajram Bili et Talisco
le samedi en compagnie de Lex de Kalhex, Bantam Lyons, MArio Batkovic, Rival Consoles, Rubin Steiner et C_C
et toujours :
"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homme hors de lui" au Théâtre de la Colline
"Les Jumeaux vénitiens" au Théâtre Hébertot
"Real Magic" au Théâtre de la Bastille
"La Leçon de danse" au Théâtre de l'Oeuvre
"La vie est un songe" au Théâtre de la Tempête
"Le Corps utopique" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Au galop" au Théâtre Paris-Villette
"Morsure" au Théâtre de l'Opprimé
"Le journal d'une femme de chambre" au Théâtre Montlartre-Galabru
"Christophe Alévêque reviend quand même" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Démons" au Monfort Théâtre
"Le Chien" au Théâtre Rive Gauche
"Lorenzaccio" au Théâtre de l'Aquarium
"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard
"C'est encore mieux l'après-midi" au Théâtre des Nouveautés
"Le Roman de Monsieur Molière" au Théâtre Le Ranelagh
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Ca déménage !" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
"La Fève du samedi soir" au Théâtre Apollo
"Frédéric Fromet - Ca Fromet !" à la Comédie de Paris
"Didier Gustin - Ah, tu verras !" au Théâtre L'Arcchipel
"Pauline Koehl balance tout !" au Théâtre du Marais
une trilogie Yvette Guilbert avec : "Je ne sais quoi", "Chansons sans gêne" et "En v'la une drôle d'affaire" au Théâtre du Soleil
et les autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet
"Turbulences dans les Balkans" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Kiss & Cry" de Lila Pinell et Chloé Mahieu
"Rider" de Jamie M. Dagg en DVD
"Reprise" de Hervé Le Roux hommage à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Miss Wyoming" de Donald Coupland
"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard
et toujours :
"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=