Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hotel Paradiso
Bobino  (Paris)  janvier 2018

Spectacle de pantomime burlesque conçu par Anna Kistel, Sebastian Stautz, Thomas Rascher, Frederik Rohn, Hajo Schuler, Michael Vogel et Nicolas Witte, mise en scène de Michael Vogel, interprété par Marina Rodriguez-Llorente (ou Anna Kistel), Sebastian Kautz, Daniel Matheus et Nicolas Witte (ou Thomas Rascher).

Depuis 1996, le collectif pluridisciplinaire berlinois Familie Flöz s'est dédié au genre du théâtre visuel hybridant l'art du clown, avec une référence assumée aux maîtres Jacques Lecoq et Pierre Byland, la pantomime et le jeu masqué.

Son opus "Hotel Paradiso" conçu par Sebastian Kautz, Anna Kistel, Thomas Rascher, Frederik Rohn, Hajo Schüler, Michael Vogel, qui assure également la mise en scène, et Nicolas Witte, constitue une véritable pépite à découvrir d'urgence tant l'y incitent le burlesque de la partition et la virtuosité des interprètes.

Au coeur des alpages alpins, le familial Hotel Paradiso, réputé pour sa source minérale aux vertus antalgiques, et qui fonctionne avec une bonne énamourée et kleptomane et un cuistot adepte du dépeçage, ne mérite plus vraiment son nom tant il est, depuis le décès de son fondateur, figé dans son jus des années 60.

De plus, il est de plus l'objet d'une lutte intestine, la vielle mère acariâtre et le fils paresseux introverti s'opposant à toute tentative de modernisation prônée par la soeur peu aimable, qui, faute de combattants, va précipiter sa ruine.

Dans un décor la ligne claire boutiqué par Michael Ottopal, se croisent plus d'une dizaine de protagonistes à la physionomie d'une inquiétante étrangeté de mutant résultant de la fusion d'un corps humain et d'une tête de marionnette.

Légèrement surdimensionnés et tirant sur la caricature façon "gueules" à la Jean-Claude Mochoisne, les magnifiques masques en papier mâché élaborés par Thomas Rascher et Hajo Schüler s'inspirent des principes de la morphopsychologie pour dessiner le caractère des personnages mutiques qui, toutefois, s'exprimeront - et de manière éloquente - par la gestuelle virtuose des interprètes.

Cette chronique familio-hôtelière ressortant au mimodrame se développe en épisodes cocasses et touchants, jubilatoires et, parfois, pathétiques, comme dans la vie revue à l'aune du burlesque.

Et sur scène, seul officie un quatuor émérite - Marina Rodriguez-Llorente, Sebastian Kautz, Daniel Matheus et Nicolas Witte - jouant les Fregoli pour camper toutes les figures et enchaîner à un rythme soutenu les scènes de cet époustouflant spectacle.

Indispensable, donc à ne pas rater si la Familie Flöz passe près de chez vous.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=