Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bestie di scena (Bêtes de scène)
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  février 2018

Spectacle conçu et mis en scène par Emma Dante, avec Elena Borgogni, Sandro Maria Campagna, Viola Carinci, Italia Carroccio, Davide Celona, Sabino Civilleri, Roberto Galbo, Carmine Maringola, Ivano Picciallo, Leonarda Saffi, Daniele Savarino, Stéphanie Taillandier, Emilia Verginelli et Marta Zollet.

La dramaturge et metteuse en scène sicilenne Emma Dante immerge la troupe de sa Compagnia Sud Costa Occidentale, dans un plateau vide, black cube transformé en boîte de laboratoire comme pour une expérimentation éthologique.

Quatorze comédiens ou danseurs, tels des animaux - mais ne sont-ils pas des "bêtes de scène" - se retrouvent pour une séance d'échauffement et pratiquent à l'identique, avant de se dévêtir jusqu'à la nudité originelle, les mêmes exercices qui les emportent dans une transe cinétique.

Cette approche formelle, qui puise dans la technique expressive préconisée par le dramaturge russe d'avant-garde Vsevolod Emilievitch Meyerhold basée sur la biomécanique du corps, évoque celle d'un groupe de danseurs, entre la ronde primale des danseurs nus du tableau "Danse" de Matisse et les flux de mouvements qui caractérisent l'essence de la danse telle que théorisée par Lucinda Childs notamment dans son ballet "Dance".

Plus encore, la mise en résonance avec le domaine chorégraphique s'impose dès lors que le rythme constitue un des fondamentaux de la réflexion théâtrale de Emma Dante et que "Bestie di scena" s'inscrit dans le même registre que la pièce-manifeste "Tragédie" créée en 2012 par le chorégraphe Olivier Dubois.

Emma Dante a donc élaboré ce qu'elle nomme un "pressurage de théâtre" dépourvu de tout, même de texte et d'histoire, "un zéro absolu qui doit faire face au vide de l’existence" qui explore l'essence de l'acteur telle qu'elle la conçoit.

Sont ainsi brassés, entre autres, les thématiques de l'acte sacrificiel de l'acteur et de la micro-communauté que forment les acteurs sur scène, un groupe d'imbéciles, selon Emma Dante, qui déposent au sol leurs vêtements comme dans un geste d'offrande au public et de renonciation absolue, à tout sentiment de honte et tout jugement, avec celle de l'évolution à rebours, de l'homme au singe jusqu'à la désolation.

Et la nudité, celle de la naissance et du temps des origines, s'accompagne d'une innocence mentale de laquelle se joue un "deus ex machina" invisible en les soumettant à des épreuves cognitives à partir d'objets tombés du ciel qui se développent en tableaux aussi graves que cocasses.

Le spectateur se trouve également immergé dans cette performance chorale menée par des officiants investis par laquelle Emma Dante, qui se dit taiseuse, ne tend pas à réinterpréter le monde mais à percevoir l'homme dans sa contemporanéité saturée d'images et de bruits.

Evidemment point de demi-mesure entre laudateurs et détracteurs.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=