Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quills
Théâtre de la Colline  (Paris)  février 2018

Comédie dramatique de Dough Wright, mise en scène de Jean-Pierre Cloutier et Ribert Lepage, avec Pierre-Yves Cardinal, Erika Ggnon, Pierre-Olivier Grondin, Pierre Lebeau, Robert Lepage et Mary-Lee Picknell.

Pour stigmatiser le retour à l'ordre moral et la vague de censure à la fin des années 1990 aux Etats-Unis, le dramaturge Dough Wright opte, non pour le traitement frontal mais une approche métaphorique reposant sur une analogie avec une situation d'un autre temps sur un autre continent

Celle du Marquis de Sade quand, dans ses vieilles et dernières années, encore interné à l'asile de Charenton et graphomane toujours actif, il est privé des moyens matériels pour écrire notamment parce que, malgré son incarcération, il parvient à les exfiltrer pour les faire circuler.

"Quills" ressort à la fable noire qui pourrait s'intituler "L'abbé, le médecin et le libertin" dès lors qu'elle narre le bras de fer qui oppose les champions de la morale à l'écrivain sulfureux qui reconnaît et assume son "dérèglement d'imagination sur les mœurs" qui se manifeste par la sublimation littéraire.

Ainsi se liguent l'abbé Coulmiers (Pierre-Yves Cardinal) croit à la rédemption terrestre tant par les traitements "musclés" infligés aux aliénés que la pratique artistique ancêtre de l'art-thérapie, et l'aliéniste Royer-Collard (Pierre Lebeau) davantage intéressé par ses détournements de fonds publics que par le sort des malades mais actionné par l'hystérique et influente Madame de Sade (Erika Gagnon) et le pouvoir politique.

Les deux amis-compères québécois Robert Lepage et Jean Pierre-Cloutier s'emparent de cette partition qui ne tend ni à la réalité biographique du biopic ni à l'interprétation psychanalytico-psychologique pour la mettre en scène, comme, indiquent-ils, "une sorte de fantasme artistique" qui ne se rallie vraiment ni au théâtre de situation ni au théâtre de conversation mais à l'évocation flamboyante d'une figure mythique.

Les créations de Robert Lepage ressortent toujours aux pièces à machines et "Quills" n'y déroge pas avec son classieux le jeu de miroirs mobiles jouant, sous les flots de néons maîtrisés par Lucie Bazzo, le reflet comme la transparence du sans tain, entre attraction foraine du palais des glaces, peep show haut de gamme et maison de plaisirs de la Belle Epoque revisité par la modernité.

Il circonscrit un espace scénique seyant au troublant Robert Lepage, baroque en diable dans les costumes extravagants de Sébastien Dionne, qui phagocyte le "divin marquis" au terme d'une incarnation saisssante et d'une performance d'acteur ébouriffante.

Un Sade-Monstre charismatique.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=