Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peer Gynt
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  février 2018

Comédie épique d'après l'oeuvre éponyme d'Henrik Ibsen, mise en scène d'Irina Brook, avec Helene Arntzen, Froydis Arntzen Dale, Diego Asensio, Jerry Di Giacomo, Scott Koehler, Mireille Maalouf, Roméo Monteiro, Damien Petit, Margherita Pupulin, Pascal Reva, Augustin Ruhabura, Gen Shimaoka, Shantala Shivalingappa et Ingvar Sigurdsson.

Attention ! Que ceux qui comptaient voir "Peer Gynt" dans une adaptation fidèle à l'un des chef d'oeuvres du norvégien Henrik Ibsen, ou ceux qui espéraient le découvrir ainsi, se dispensent de l'adaptation en anglais d'Irina Brook, car ils risquent la pure et simple apoplexie.

Si la metteuse en scène, in fine, respecte la trame de la tragi-comédie décrivant la vie tumultueuse d'un homme à la recherche de lui-même, rien ne garantit qu'ils s'esbaudissent devant cette version bruyante, bariolée et déjantée de "Peer Gynt"

A l'origine, la pièce d'Ibsen était accompagnée d'une musique de son compatriote Edvard Grieg. Irina Brook a préféré lui adjoindre des airs de rock, de country, et même deux chansons du proto-punk Iggy Pop et elle a fait de la plupart des personnages des musiciens, confiant les rôles à des acteurs athlètes complets, capables de jouer ou chanter.

Cette innovation radicale, avec en point d'orgue la starification de Peer Gynt, devenu "PG" une super-star du rock'n'roll circus, lui permet de créer une odyssée musicale dans laquelle les épisodes s'enchaînent à un rythme rapide.

Elle réussit tout particulièrement les saynètes à la limite du parodique, à l'instar de celle où Peer Gynt à la dérive se retrouve dans une ambiance "western" avec cow-girl sexy en body panthère.

Elle est aussi servie par un comédien d'exception, l'Islandais Ingvar Sigurdsson, bien connu des amateurs de la série "Trapped", qui compose un Peer Gynt tonique, aussi crédible en rock star qu'en loque humaine et dont l'interprétation devrait faire date.

A ses côtés, c'est toute la distribution comportant une douzaine d'acteurs-musiciens jouant chacun plusieurs rôles qui mériterait d'être cité. On retiendra en particulier les femmes que délaissent Peer Gynt dans sa vie dissolue, à commencer sa mère, Aase, jouée par Mireille Maalouf, une actrice de la troupe de Peter Brook et par Solveig, Pénélope de ce moderne Ulysse, subtilement incarnée par la danseuse Shantala Shivalingappa, elle aussi habituée des productions de Peter Brook.

Une fois accepté que son "Peer Gynt" soit un patchwork plein de bruits, de couleurs et de fureurs, où l'on entendra de la musique électrifiée et des poèmes de Sam Shepard, où tout ne sera pas égal alors que la neige tombera constamment sur le plateau, on ne pourra qu'admirer la créativité d'Irina Brook et la qualité de ses interprètes, constamment en train de se changer et de changer de rôle, sans que cela vire au capharnaüm et à la cacophonie.

Elle donne ici à voir un vrai spectacle où les trolls rock'n'roll ne feront pas peur mais fourniront un des tableaux les plus réussis, un tableau digne de Fellini.

On le répète, si on ne lui tient pas rigueur de s'inspirer de Peer Gynt pour revisiter le burlesque et les sketches des Monty Python, on écarquillera énormément les yeux devant cette proposition euphorique et distrayante.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=