Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wajib - L"invitation au mariage
Annemarie Jacir   (février 2018) 

Réalisé par Annemarie Jacir. Palestine. Drame. 1h36 (Sortie le 14 février 2018). Avec Mohammad Bakri, Saleh Bakri, Maria Zreik et Rana Alamudin Karam.

Palestinien vivant à Rome, où il est architecte, Shadi revient à Nazareth pour le mariage de sa sœur.

Son père, Abu Shadi, est un enseignant et divorcé. Ils sont comme chien et chat, le père n'admettant pas que son fils ait quitté sa terre natale, imitant ainsi sa mère qu'ii vit elle aussi loin de la Palestine et dont la venue pour le mariage de sa fille n'est pas acquise.

Pour respecter la tradition, le père, accompagné de Shadi, va rendre visite aux invités au mariage pour leur donner leur carton d'invitation. C'est la coutume du wajib. Il faut préciser que l'on est dans une famille chrétienne et que le mariage va se dérouler aux alentours de Noël.

Avec un sujet pareil, "Wajib" d'Annemarie Jacir tranche avec bien des films palestiniens. D'abord, on n'est pas dans un milieu "pauvre", mais parmi une bourgeoisie palestinienne, de surcroît chrétienne dans la ville où est né Jésus.

Ni vu ni connu, en parcourant Nazareth, en pénétrant chez des Palestiniens de différents milieux, en découvrant leur environnement, les embrouilles des uns et des autres, les poubelles non ramassées, les automobilistes indisciplinés, on en apprendra plus que dans un reportage sociologique sur ce qu'être Palestinien veut dire, même si on appartient à la classe qui pourrait dominer si le pays n'était pas occupé.

"Wajib" d'Annemarie Jacir explore la relation fils-père, décrit pas à pas comment leur dialogue va ou non se renouer avec pour arrière-plan le contexte que l'on sait. Pour pimenter ce combat pacifique, la réalisatrice a pris pour jouer le père et le fils, Mohammad et Saleh Bakri, eux-mêmes père et fils et accessoirement peut-être les acteurs palestiniens les plus célèbres, que l'on a pu voir l'un et l'autre dans des productions internationales.

On n'a donc pas à se forcer pour croire que l'on assiste presque à un documentaire décrivant deux "vrais" palestiniens distribuant leurs cartons de mariage. Plein d'humanité, le film d'Annemarie Jacir aura l'avantage de montrer à ceux qui imaginent les Palestiniens comme de la graine de terroristes, tous haineux et nourris dans une culture de mort, qu'ils sont à l'image de leurs voisins qui les diabolisent.

"Wajib" d'Annemarie Jacir est un film qu'il faudrait montrer aux Israéliens de bonne volonté pour qu'ils comprennent ce que ressentent leurs voisins humiliés, mais néanmoins bouillonnant de vie. Certes, le film montre, par l'exemple de Shadi, que l'élite palestinienne est désormais devenue une diaspora désabusée pour ne avoir resté sur place et rejoindre la cohorte des citoyens désespérés.

Il faut méditer sur ce que dit ce beau film qui n'élève jamais la voix, mais dit bien des choses avec un calme méridional et bon enfant. "Wajib" d'Annemarie Jacir est une œuvre d'une intelligence rare, un film qui se refuse à la haine et rêve d'une vie meilleure pour des gens qui mériteraient un sort meilleur que celui que leur destine l'inertie de la communauté internationale.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=