Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sang négrier
Théâtre La Croisée des Chemins  (Paris)  janvier 2018

Monologue dramatique d'après la nouvelle éponyme de Laurent Gaudé interprété par Bruno Bernardin dans une mise en scène de Khadija El Mahdi.

Un homme parvenu au bord de la folie et fortement alcoolisé s'extirpe de son gourbi pour raconter son histoire, celle d'un destin bouleversé et d'une vie anéanti par une décision fatale qui a entraîné la destruction de l'homme et le ravage de son âme.

Celle prise dans un port africain, quand décède son capitaine en charge d'un navire négrier malouin chargé à bloc de sa cargaison humaine en partance pour les Amériques, quand il déroge à un ancestral principe maritime, celui de la mer comme sépulture traditionnelle des marins.

Ainsi, il rapatrie le corps à Saint Malo où se produit un événement dramatique, l'évasion de cing "nègres" qui, embrasant la ville, va déclencher une terrible chasse à l'homme et une battue gigantesque. Tous sont rattrapés sauf un, le dernier, peut-être un bras armé déique.

Telle est la trame de la partition monologale qui résulte de la transposition théâtrale de la nouvelle intitulée "Sang négrier" écrite par le romancier et dramaturge Laurent Gaudé qui aborde le sujet de l'esclavage non sous l'angle de la victime mais celui du bourreau mais traite également les thèmes de la culpabilité et de la violence bestiale et primitive de l'homme.

La proposition de la Compagnie Les Apicoles restitue la force de l'opus original, innervé du souffle épique caractéristique de son auteur, qui combine de manière maupassantienne trois registres, réaliste, dramatique et fantastique ce qui constitue un notable défi scénique.

Et au terme d'un magnifique travail mené avec la collaboration de Stefano Perroco di Meduna pour la scénographie sobre et esthétisante avec ses débris modulables de carcasse d'un bateau et une palette en bois, Joëlle Loucif pour le costume protéiforme et Etienne Champion pour le masque saisissant, Khadija El Mahdi, à la mise en scène, relève le défi.

Elle assure une gestion efficace du crescendo dramatique avec, au jeu, un comédien aguerri et émérite, Bruno Bernardin qui dispense une ébouriffante, puissante et exceptionnelle prestation incarnée.

En adresse au public, il entraîne immédiatement le public dans l'inexorable descente aux enfers d'un homme hagard au corps qui tangue et au regard qui chavire pour lequel la folie dame le pion à la vengeance terrestre comme à la damnation spirituelle.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=