Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Metric
Conférence de presse  (La Route du Rock 2005)  14 août 2005

En 2004, la France découvre le groupe canadien-texan Metric, composé de James Shaw (guitare), Joules Scott-Key (batteur), Josh Winstead (bassiste) et Emily Haines (voix et synthé), grâce au film Clean d'Olivier Assayas.

Son album Old world underground, where are you? sorti en 2005 connaît un beau succès et leurs prestations scéniques révèlent un beau potentiel et un sens certain de la scène qui leur a permis de succéder plus qu'honorablement à Sonic Youth au Fort de Saint Père.

Comment avez-vous ressenti les concerts que vous avez fait en France ?

Emily Haines : Nous avons été très agréablement surpris par l'accueil du public français et notamment par le fait que la plupart des concerts affichaient complet et que devant nous il y a avait une foule de gens qui chantaient en choeur, même s'ils chantaient très fort et souvent faux.

L'année dernière, votre apparition dans le film "Clean" d'Olivier Assayas vous a fait connaître en France.

James Walsh : Effectivement. L'album était déjà sorti depuis un moment mais ce film a entraîné un regain d'intérêt et nous avons reçu plein de mails à ce sujet.

Vous étiez à Art Rock en juin pour la carte blanche d'Olivier Assayas. Il devait également filmer votre prestation.

Emily Haines : Oui. Il y aura un DVD qui s'appellera "Noise" et qui regroupera aussi des images d'autres concerts à La Maroquinerie par exemple.

Comment s'est formé le groupe ? S'agit-il d'un vrai groupe avec un projet musical ou une réunion de circonstance, puisque vous jouiez dans d'autres formations, et que vous avez été rattrapé par le succès ?

Emily Haines : James Walsh et moi avons créé le groupe à Brooklyn. Puis nous avons rencontré Joules et Josh il y a 4 ans. Les autres membres de Broken Social Scene sont des amis d'enfance mais Metric est notre projet le plus important.

Comment Emily et vous arrivez à concilier les 2 ?

James Walsh : Cela se passe principal en studio. Dans Broken Social Scene, nous allons en studio et nous apportons ce que nous voulons avec une totale liberté. Nous essayons de participer aux tournées de Broken Social Scene suivant nos disponibilités avec Metric.

Comme l'album est déjà presque ancien par rapport à sa sortie outre-Atlantique y a-t-il déjà un nouvel album en préparation ?

Emily Haines : Nous jouons déjà des nouveaux morceaux sur scène. Comme le nouvel album sortira en novembre en Europe, cela nous permet déjà de jouer de nouveaux morceaux en France.

Ce 2 ème album sera-t-il dans la continuité du premier ?

James Walsh : Ce sont toujours des chansons pop assez énergiques mais nous essayons aussi des chansons plus expérimentales. Il y aura toujours des morceaux calmes mais les morceaux plus "hard" seront un peu plus poussés.

Vous êtes très intéressés par la vidéo.

Emily Haines : Nous avons fait une nouvelle vidéo pour notre prochain album qui s'appelle "Monsters hospital" inspiré des films de Roman Polanski comme "Rosemary's baby" et "Repulsion" ou Evil Dead II. Les garçons sont couverts de sang et essayent de me toucher les seins mais ils n'y sont pas parvenus. (rires)

Vous avez tourné plusieurs vidéos ?

James Walsh : Oui.

Seriez-vous intéressé par une collaboration avec Olivier Assayas ?

Emily Haines : Je le lui ai demandé.

Et alors ?

Emily Haines : Il va en faire un pour le prochain album.

Y a-t-il un projet musical qui existe pour Metric dès le début de sa formation ?

James Walsh : Nous restons fidèles au son initial mais l'évolution du groupe est déterminée par l'évolution de ses membres.

Emily Haines : Josh et Joules ont apporté beaucoup au son du groupe car au départ James Walsh et moi faisions une musique plus électronique et calme et eux ont apporté une touche plus rock.

Au fil du temps, peut-on penser les rencontres vont modifier la composition du groupe par l'incorporation de nouvelles personnes ?

James Walsh : Non, Metric reste Metric.

Emily Haines : Non, vous avez devant vous Metric.

James Walsh : D'autres musiciens peuvent nous influencer sur le plan musical mais nous n‘avons pas besoin des musiciens eux-mêmes.

Comment se passe la composition des morceaux chez Metric ?

James Walsh : Généralement, Emily compose les chansons et ensuite chacun de nous apporte sa contribution dans une sorte de déconstruction-reconstruction de l'original.

Emily : Je compose au piano des chansons plutôt calmes comme "Calculation thing" mais je vois déjà quelle évolution et progression le morceau pourrait avoir. Mais j'attends de voir ce que les autres membres du groupe apporteront.

La présence de Josh et Joules sera-t-elle plus importante sur le nouvel album ?

Emily Haines : Oui effectivement.

Sur le plan scénique, conserverez-vous cette énergie propre à la pop et au rock ou incorporerez-vous des éléments propres à la musique expérimentale comme la vidéo par exemple ?

Emily Haines : L'énergie est la marque du groupe. Et j'aime beaucoup la scène. Je bouge beaucoup sur scène et c'est vrai que parfois j'aimerai être plus calme.

James Walsh : Je pense que cela dépendra de la taille de la salle où nous jouerons. Dans un club de 300 personnes, il est difficile d'envisager de passer des vidéos. En revanche, dans un festival, nous pouvons jouir de plus de liberté. Cela étant, nous y avons réfléchi mais cela dépendra de l'évolution du groupe.

D'où vient Metric sur le plan des influences majeures ?

Emily Haines : Pour moi, c'est Pink Floyd et Sonic Youth.

Josh Black : C'est très varié. Cold twips un groupe de San Francisco

Joules Scott-Rey : Melt banana

James Walsh : Sonic Youth.

Faites vous de la musique pour créer des choses que vous aimeriez entendre ou pour rester dans un registre musical qui existe déjà et que vous appréciez ?

Josh Winstead : C'est bien entendu pour créer la musique que nous aimerions entendre et surtout sur cet nouvel album.

Cela veut-il dire que le nouvel album tend vers ‘idéal que vous souhaitez atteindre ?

James Walsh : Le but commun est effectivement de crée la musique que nous avons envie d'entendre.

Avez-vous pris des cours de chant ?

Emily Haines : J'ai essayé de prendre des cours mais à chaque fois on me disait que je parlais donc j'y ai renoncé.

Y a-t-il des projets de duos avec d'autres groupes ?

Emily Haines : J'ai fait un duo avec Jason Colette le guitariste pour Broken Social Scene et je pense que j'en ferai d'autres notamment avec Feist mais pour le moment nous sommes trop occupés

James Walsh : L'album de Jason est très bon.

Emily, vous avez un projet solo également ?

Emily Haines : Ce sont des chansons piano/voix un peu tristes qui seront réalisées au printemps prochain chez Naïve.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Old World Underground de Metric
La chronique de l'album Live it out de Metric
La chronique de l'album Fantasies de Metric
La chronique de l'album Pagans In Vegas de Metric
Metric en concert au Normandy (29 avril 2005)
Metric en concert au Festival Art Rock 2005 (Jeudi)
Metric en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Metric en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Metric en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
L'interview de Metric (23 mars 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de Metric

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie )


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Metric (23 mars 2009)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=