Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Morales provisoires
Raphaël Enthoven  (Editions de l'Observatoire)  janvier 2018

Raphaël Enthoven est professeur de philosophie tant qu’il peut et sut tous les supports qu’on lui donne. Rédacteur de "la morale de l’info sur Europe 1, il vient de publier un excellent recueil de chroniques, Morales provisoires, aux éditions de l'Observatoire.

Je me surprends à aimer de plus en plus ce format de textes, ces livres qui rassemblent des chroniques ou des micro nouvelles. Après avoir chroniqué et lu les chroniques de Martin Amis, investi dans le dernier livre de Régis Jauffret, Microfictions 2018 (mille pages que je commence à déguster), j’ai pris un immense plaisir avec les Morales Provisoires de Raphaël Enthoven.

Ce que j’aime particulièrement dans ces recueils de chroniques, c’est la possibilité que l’on a d’aller piocher les chroniques dans l’ordre que l’on veut, la possibilité de les lire à voix hautes à nos ami(e)s quand certaines nous ont particulièrement plu. Ici, Raphaël Enthoven nous ravit avec ses nombreuses chroniques concernant des thèmes variés.

Raphaël Enthoven nous invite à réfléchir. En bon philosophe, il se pose beaucoup de questions auxquelles il tente de nous donner une réponse. Pourquoi vivre comme une contrainte, ou comme une invasion, le bombardement d’informations dont nous faisons l’objet ? Faut-il faire une différence entre les attentats ? L’erreur vient-elle de nos sens ou de notre jugement ? Depuis quand la vie d’un assasin vaut-elle plus que celle d’une victime ? Que cache la transparence ? Pourquoi sommes-nous tous bouleversés par l’image d’un enfant mort ? L’argent fait-il le bonheur ? Faut-il supprimer les notes ?

L’enjeu de ces chroniques, qui s’appuient souvent sur l’actualité n’est évidemment pas de la faire briller mais essentiellement de vouloir l’éclairer. La philosophie de l’auteur est de traiter les évènements ordinaires ou non de l’existence avec l’intérêt qu’ils méritent. Raphaël Enthoven s’impose deux règles : comprendre avant de juger et s’étonner de ce que l’on a l’habitude de voir.

Le livre foisonne de sujets passionnants, on apprend de nombreuses choses au fil de ces chroniques. Raphaël Enthoven nous confirme que tout le monde connaît Le petit prince mais que personne n’a réellement été au bout du livre tant il se montre sans intérêt. On s’amuse aussi à lire certaines chroniques comme celle traitant de la sécurité routière, intitulée qu’est-ce qu’une vie sauvée ? où Raphaël Enthoven nous explique avec brio sur un ton humoristique comment la sécurité routière utilise des slogans totalement dénués de sens.

Raphaël Enthoven nous surprend lorsqu’il nous explique qu’une expérience de supprimer les feux rouges à Philadelphie a vu la diminution des accidents dans cette ville. Il nous fait réfléchir enfin sur des sujets plus graves comme les migrations en nous expliquant que nous sommes tous des migrants. Le livre compile un peu plus de 150 chroniques, sur des sujets variés, aussi intéressantes les unes que les autres.

Morales provisoires est donc un livre d’une grande érudition, extrêmement intéressant qui nous permet de mieux comprendre l’actualité, de mieux appréhender les grands problèmes de société actuels. C’est un recueil de chroniques passionnant et accessible, loin des livres philosophiques qui peuvent se trouver rapidement rébarbatifs.

Le livre est posé sous la table basse de mon salon et je le dégaine dès que mes ami(e)s viennent à la maison, lorsque des discussions enflammées s’engagent entre nous.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Nouvelles morales provisoires" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Raphaël Enthoven


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=