Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Art Brut
Conférence de presse  (La Route du Rock 2005)  12 août 2005

Très difficile de mener une interview avec les zygotos d'Art Brut aussi allumés à la ville qu'à la scène. Tout est sujet de rires et de distraction comme les chèvres qui viennent sur le pré où est plantée la tente des conférences de presse, de digressions, tous parlent en même temps et l'intervieweur a beaucoup de mal à donner un sens aux réponses un peu échevelées.

Sur leur site web, la biographie d'Art Brut par lui-même, groupe anglais qui cartonne avec son premier album Bang bang rock & roll, indique : "Il existe toute une série de légendes sur la formation du groupe, la réalité étant sans doute toute autre. Nous avons fait quelques répétitions puis nous avons commencer à jouer live, ce qui se passait fort bien. Art Brut travaille pour la paix dans le monde et tout ce qui se passe mal relève du complot contre le groupe".

Art Brut c'est, de gauche à droite :

Mickey B (batterie), Ian Catskillin (guitare), Eddie Argos (chant), Chris Chinchilla (guitare), et une jeune fille au nom inconnu (basse).

Quels sont les thèmes de vos chansons ?

Eddie Argos : Je parle juste de ma vie, de mon adolescence, des amours passées, un peu de sexe. J'ai 25 ans mais j'aime évoquer les sujets un peu naifs qui font la vie de tous le sjours des adolescents.

Et Emily Kane, votre premier amour ? L'avez-vous revue ?

Eddie Argos : Je l'ai revue oui, mais elle a un petit copain. Moi j'étais persuadé d'être amoureux d'elle. Mes amis m'ont persuadé que j'aimais plein de choses comme les autres adolescents. Donc je ne suis pas amoureux d'Emily. Mais elle est toujours aussi jolie.

Comment est venu le concept de jouer de la batterie debout ?

Mickey B. : c'est tout simple. Quand on joue de la batterie sur un siège en skaï, les fesses collent. Quand on joue debout, les fesses ne collent pas et c'est nickel pour le costume.

Cela ne pose pas de problème pour la grosse caisse ?

Mickey B. : Non pas vraiment. Je peux même voler. (rires)

Comment s'est formé le groupe ?

Eddie Argos : En fait, c'est le fruit du hasard. Je voulais former un groupe mais personne ne voulait accepter. Par exemple, j'ai rencontré Mickey dans un bus alors qu'il était saoul et il me disait qu'il était un très bon batteur et qu'il pouvait voler.

S'agissant du nom du groupe, faut-il y voir une référence à l'art brut tel qu'il a été défini en art contemporain ?

Eddie Argos : La référence n'est pas naïve car j'aime l'art. Je considère que ce que nous faisons c'est de l'art brut. Je ne suis pas réellement un chanteur. Notre musique est assez spontanée. Il n'y a pas d'attitude, ni de pose derrière tout cela.

Quand sortira l'album Bing Bang Rock'n roll en France ?

Eddie Argos : Nous ne savons pas.

Y aura-t-il une tournée en France ?

Eddie Argos : Nous jouerons à Paris vraisemblablement en novembre. Pour l'album, il devrait sortir prochainement. J'aime beaucoup la France et le Centre Pompidou.

Quelles sont vos influences musicales ?

Eddie Argos : Belle et Sebastien, Jonathan Richman.

La bassiste : Le grunge, le punk.

Chris Chinchilla : Blur

Ian Katskillin : La new wave

Eddie Argos : Malgré nos différences, nous aimons tous Guns and roses. Ça suffit. Pour que nous puissions travailler ensemble.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
La chronique de l'album Brilliant ! Tragic ! de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Nouveau Casino (25 mai 2009)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :

Le site officiel d'Art Brut

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie )


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=