Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La fille sous la glace
Robert Bryndza  (Editions Belfond)  janvier 2018

A l’heure où les bons polars sont de plus en plus souvent venus des pays scandinaves, La fille sous la glace de Robert Bryndza est un polar où règne le froid qui vient d’outre-Manche. Déjà vendu à plus de deux millions d’exemplaires, en cours de traduction dans plus de vingt-sept langues, ce livre s’avère être une véritable réussite.

Robert Bryndza a pourtant commencé une carrière d’acteur à Londres avant de se lancer dans l’écriture de comédies romantiques. Il signe avec ce livre, ses premiers pas dans le polar, auréolés d’un succès incroyables qui fait que la suite des enquêtes de son personnage principal est déjà acquis par les éditions Belfond. La fille sous la glace est donc le premier volet des enquêtes de l’inspectrice Erika Foster.

Londres se retrouve sous la neige, les lacs sont gelés. Lee, agent d’entretien, en se promenant, va découvrir un cadavre sous la glace d’un lac. Très rapidement, l’enquête de ce cadavre de glace va être confiée à l’inspectrice Erika Foster. Elle va devoir faire face à plusieurs difficultés : la surexposition médiatique de l’affaire avec de nombreux journalistes avides de sensationnel, un collègue zélé machiste qui ne la pense pas capable de résoudre l’affaire et ceux qui ne veulent pas qu’elle mette son nez dans leurs affaires. Car la jeune fille morte, Andrea, est une jeune fille de bonne famille qui a le bras long.

Erika est aussi une femme qui traîne des boulets. Elle a perdu son mari qui était son coéquipier et se sent responsable de sa mort. Elle est en même temps sous la surveillance d’un individu qui l’épie et ne lui veut pas que du bien.

Assez vite Erika va se rendre compte que le meurtre d’Andrea est lié à des précédents meurtres non élucidés. On la suit alors tout au long du roman échafaudant de nombreuses intuitions, vérifiant de nombreuses hypothèses qui vont s’avérer fausses les unes après les autres avant d’aboutir à la découverte surprise du meurtrier. Le meurtrier ne tombe pas de nulle part, comme dans certains polars, mais on ne s’y attendait pas.

Le rythme du livre est soutenu, sans aucun temps mort, construit autour de chapitres courts qui se lisent facilement. Les évènements et les rebondissements s’enchaînent parfaitement. Le livre se dévore comme une friandise sucrée jusqu’à la fin.

Robert Bryndza a construit un personnage travaillé avec cet Erika Foster que l’on retrouvera dans d’autres enquêtes prochainement. Fragile, suite au décès de son époux, elle se montre aussi au travers du livre être une personne déterminée à enquêter et à résoudre le meurtre. Terriblement sympathique, en la voyant se battre contre ses démons et ceux qui lui mettent des bâtons dans les roues, on s’y attache presque naturellement avec l’envie de la revoir très rapidement.

La fille sous la glace est un excellent thriller, de ceux qui ne laissent pas de marbre, de ceux surtout qu’il ne faut absolument pas rater.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Oiseau de nuit" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Robert Bryndza
Le Facebook de Robert Bryndza


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=