Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thousand
Le tunnel végétal  (Talitres)  mars 2018

Deuxième album de Thousand, Le tunnel végétal a la nonchalance d’un Daho et l’indolence d’une chatte au soleil. Thousand, c’est Stéphane Milochevitch qui élève des briques au-dessus des nuages. Flow et fluide.

Les balancements des mélodies évoquent les douces ondulations entre chien et loup, à l’orée des rêves et des petites souris sous les oreillers. Carrément pop, l’album est stylé comme les cocotiers de Miami, ils ondulent au soleil, tels des pendules hypnotiques.

L’album commence avec un timbre voilé, comme un romain retenant les chevaux avant l’attaque du fort, le va-et-vient des percussions nous entraîne dans le rêve éveillé de l’intérieur du vison d’une femme, une voix féminine complète les phrases de Thousand, "Salomé qui danse" se situe dans les fantasmes éveillés : "Tout ça restera un rêve / de fin août / dans la pénombre du tunnel végétal / j’ai pourtant eu la vision / je te serrai contre moi / et disparaissait dans ton vison / puis tes lèvres s’ouvraient / puis tu disais / mange dans ma main / tes yeux dans les miens / tu es la mort / avec des seins".

Ce premier titre illustre à merveille la suite, Thousand chante la sensualité, le fantasme et la douleur amère de sentiments non partagés. Il chante la femme, "Ma Vénus" : "en cercle mon oracle / dans le noir / consume moi par les flammes / j’ai du croire pour te voir / Ma vénus / et moi pendu à tes lèvres qui pendaient", entre rêve et réalité.

Thousand ne bégaye pas, ne manipule pas la syntaxe pour meubler ses textes. La richesse de son verbe se suffit à lui-même et ses accords aériens rafraîchissent les ondes. Et franchement, ça fait du bien de se laisser porter par cette grâce semi-onirique.

Le tunnel végétal serait une chevauchée épique en Lombardie. Pourquoi la Lombardie ? Pourquoi pas ? Mais aussi parce que le soleil y grille les cœurs, ne laissant derrière lui que de vastes étendues scintillantes de myriades de petites paillettes qui piquent les yeux et réchauffent les peaux. Beauté divine.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The island of thousand women de Whodunit
La chronique de l'album A Thousand Shark's Teeth de My Brightest Diamond
La chronique de l'album 200 Million Thousand de Black Lips
La chronique de l'album eponyme de Thousand
La chronique de l'album A thousand Days de June Bug
La chronique de l'album A Thousand Voices de Yules
Thousand en concert au Café de la Danse (lundi 26 octobre 2015)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Thousand
Thousand sur Le Soundcloud de Talitres
Le Facebook de Thousand


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=