Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce dEUS
Pocket Revolution  (V2)  septembre 2005

Six ans d’absence et 2190 jours sans nouvelles…

Les fans de dEUS avaient la frousse. Peur que le groupe mette en pratique leur Ideal Crash de 1999 et se frotte le nez contre le mur du succès. Knock out devant les critiques élogieuses qui annonçaient alors dEUS comme l’avenir du rock belge.

Et l’eau des rivières Flandres avait coulé sous les ponts de Belgique. La nouvelle avant-garde en embuscade (Ghinzu, Girls in Hawai, etc..) menaçaient de prendre la citadelle érigée par Tom Barman et les siens à grands coups de larsens et de mélodies imparables (ah….Sister dew et son lyrisme mélancolique …). Bref, dEUS était en mauvaise posture.

Une fois tourné "Any Way The Wind Blows", premier long métrage de Tom Barman, le vent souffla enfin dans la bonne direction. Les voiles gonflées à bloc et l’encre levée, dEUS pu enfin s’atteler à son quatrième album, Pocket Revolution, qui sort ces jours-ci. Et force est de constater que si révolution il y a bien eu, c’est du coté du line-up, travaillé au bistouri et au scalpel.

Licenciement économique sans parachute pour les trois quart de dEUS et arrivée de Stefane Misseghers (batterie) de Soulwax, Mauro Pawlowski (guitare) d’Evil Superstars et Alan Gavaert (basse). Ne restent donc aujourd’hui que Tom Barman et Klaas Janzoons (violons) comme ingrédient d’une recette à succès.

Si l’attente fut longue, l’écoute de Pocket Revolution, quatrième album tout en rage, rattrape d’un coup d’oreille toutes les frustrations.. Tom Barman délivre un cocktail explosif dès le premier titre, "Bad Timing", dans le plus pur style dEUS. Guitares qui frémissent, arpèges qui fredonnent et rythmique quasi-militaire confèrent à Pocket Revolution un son précis et direct.

Paysage éloigné et oublié, Ideal Crash semble déjà loin, et les bidouillages électros itou. Production léchée et voix au premier plan, le nouveau dEUS semble soudé, laisse entendre une cohésion pour un groupe jouant ensemble depuis seulement quelques mois.

"7 days 7 weeks" assure la transition vers les ballades made in dEUS, "Stop-start nature" joue la basse disco et "If you don’t get what you want" s’affirme comme le single évident d’un album hétéroclite. Tom Barman, en bon capitaine, y souffle le chaud et le froid et impose encore une fois ses ballades mélancoliques ("Include me out" et ses claviers lancinants) comme le meilleur artifice de dEUS.

"Pocket Evolution", chanson éponyme séduit par ses chœurs limite gospels et finit de convaincre. Le cru 2005 est bon. Et devrait prendre de la bouteille avec l’âge. Age de raison, raison d’espérer, Tom Barman relève le défi et émeut tout son public sur les chansons mid-tempos ("The real Sugar" et ses violons), distribue quelques titres dispensables ("Sun Ra", bof bof..) mais entraînera sans nul doute plus d’un spectateur dans sa folle chevauchée fin septembre à l’Olympia.

"Nothing really ends" chantent les belges en conclusion. Effectivement, rien n’est jamais vraiment terminé.

Et dEUS se reconstruit plus vite qu’une cicatrice tout en hémorragie. Et confirme aujourd’hui encore que le meilleur du rock vient de Belgique. L’Anvers du décor sans doute…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=