Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tintoret - Naissance d'un génie
Musée du Luxembourg  (Paris)  Du 7 mars au 1er juillet 2018

Le Grand Palais accueille en provenance d'Allemagne l'exposition "Tintoret - Naissance d'un génie" organisée, à l'occasion du 500ème anniversaire de la naissance du peintre considéré comme un des Maîtres de la Renaissance vénitienne, sous le commissariat de Roland Krischel, conservateur en charge de la peinture médiévale au dit musée et Michel Hochmann, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Études, par le Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud de Cologne où elle était présentée jusqu'au 28 janvier 2018.

A Paris, élaborée avec l'association de Cécile Maisonneuve, conseil scientifique à la Réunion des Musées nationaux-Grand Palais, la monstration qui vise les oeuvres de jeunesse qui démontrent l'ambition et le talent du Tintoret et annonce son exceptionnelle carrière.

Elle présente 57 oeuvres, dont toutefois moins de la moitié réalisées par le peintre lui-même, dans un parcours thématique en sept sections scénographié par Véronique Dollfus qui joue avec la perspective et la ligne de fuite pour ouvrir les espaces ces et la mise en résonance des oeuvres et un chromatisme lumineux de teintes douces puisées dans la palette du peintre.

Tintoret : de l'audace et du génie

Le jeune Jacopo Robusti, dit Il Tintoretto car fils de teinturier, ne manque ni d'ambition, au demeurant légitime, à vingt ans il réalise ses premiers chefs d'oeuvre "L’Adoration des Mages" et "Jésus parmi les docteurs" et la tourbillonnante "Conversion de Saint Paul", ni de talent d'entreprise pour défier Le Titien, la figure tutélaire de l'Ecole vénitienne et rivaliser avec son homologue générationnel Véronèse.

Son audace et son estime de soi, qui transparaissent dans son autoportrait, repris pour l'affiche de l'exposition, se manifestent par une production artistique diversifiée, réalisée notamment au sein de son atelier ouvert dès son jeune âge, pour conquérir tant le marché pictural à destination des palais patriciens que pour obtenir les commandes de prestige de commanditaires ecclésiastiques comme l'Eglise de la Madonna dell’Orto et des sodalités telles la Scuola Grande di San Marco et la Scuola Grande di San Rocco.

Alors certes, il oeuvre dans le registre de la peinture religieuse et biblique, avec la peinture d'autel et de dévotion en déclinant les thèmes de la Sainte Famille, de la Vierge à l'enfant et de la célébration des Saints.

Mais du sacré au profane, de la grande peinture à la peinture décorative, de la peinture d'histoire au nu, de la peinture de chevalet à la toile monumentale, le peintre opte pour l"éclectisme qui, cependant, se dispense selon des caractéristiques communes auquel cependant seul échappe le portrait placé sous le signe d'un psychologisme austère.

Ainsi, en est-il du goût du spectaculaire avec le recours à une composition qui ressort à la mise en scène théâtrale et le sens du dramatique fantastique par l'emploi de couleurs irréalistes et d'un jeu de lumière appuyé tel dans "L'enlèvement du corps de Saint Marc par les chrétiens".

Une composition qui fait également appel à des effets saisissants de perspective comme la contre-plongée qui préside à la série de seize panneaux octogonaux décoratifs pour plafond destiné au Palazzo Pisani réalisé sur le thème des métamorphoses d'Ovide ("Jupiter et Séléme", "Deucalion et Pyrrha priant devant la statue de la déesse Thémis").

Le maniérisme caractérise sa production "commerciale" pour les tableaux de décoration intérieur, dont ceux en forme longitudinale présentés tels "Suzanne et les vieillards" et "Judith dans la tente d'Holopherne" qui reprennent de manière récurrente des sujets, en vogue en ce temps, de la mythologie antique et de l’Ancien Testament.

Autre constante, la virtuosité`en terme de vigueur plastique qui restitue la dynamique du corps en mouvement et donne l'illusion d'une peinture en trois dimensions. Comme il s'inspire des arts du théâtre, Tintoret emprunte à la statuaire pour construire la posture de ses figures que la monstration illustre avec la mise en résonance du tableau "La Princesse, Saint Georges et Saint Louis", la sculpture "Allégorie féminine" de Bartelomeo Ammanati et un moulage d'un bronze antique représentant un jeune éphèbe.

Parmi ses genres et sujets de prédilection, le nu et la représentation de la figure féminine est traitée de manière antipodique de la maman à la putain en passant par la princesse et l'Eve de la Genèse ("Le Péché originel", "La Mort d'Adonis","Concert des Muses").

Le chapitre clôt, le visiteur pourra revenir à la vie présente en dégustant la gourmandise "Vénitien" proposée spécialement pour l'occasion par la Maison Angelina qui tient salon à l'entrée du musée.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée du Luxembourg

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la RMN-Grand Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=