Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Parfums de Chine - La culture de l'encens au temps des empereurs
Musée Cernuschi  (Paris)  Du 9 mars au 26 août 2018

En collaboration avec le Musée de Shanghai, le Musée Cernuschi propose avec l'exposition "Parfums de Chine - La culture de l'encens au temps des empereurs " une incursion aussi originale que passionnante dans la civilisation et la culture chinoise du 3ème siècle avant notre ère jusqu’au 19ème siècle par l'intermédiaire des substances regroupées sous le terme générique d'encens.

Les commissaires Eric Lefebvre, directeur du Musée Cernuschi, et Li Zhongmou, vice-directeur du Musée de Shanghai, ont réunis plus d'une centaine d'objets d’art et d’archéologie, céramiques, dessins, bronzes et toiles, dont la plupart est issue des collections du musée shanghaïen et présentée pour la première fois en Europe.

Dans la sérénité ambiante de la superbe scénographie de Cécile Degos, la monstration explore et décrypte la pratique, au demeurant polysémique, de la fumigation par l'encens comme source d'inspiration pour la production artistique notamment ressortant aux arts décoratifs.

Parfums de Chine : l'encens, du sacré au profane, du cultuel au culturel, et du symbolique au prosaïque

L'encens se révèle comme une substance à la symbolique multiple dont l'usage au Japon s'avère intemporel et universel et ce quelle que soit la classe sociale.

L'encens se révèle comme une substance à la symbolique multiple dont l'usage au Japon s'avère intemporel et universel et ce quelle que soit la classe sociale. Il constitue un des composants du rituel sacré, du culte originel des ancêtres aux croyances taoïstes et bouddhistes, accompagnant la pratique d'intercession auprès des dieux tant pour solliciter et les remercier de leur intervention positive que pour initier une incantation d'éloignement des influences maléfiques.

Une utilisation "magique" qui se retrouve dans les cérémonies publiques accomplies ensuite dans les temples et les célébrations tant dynastiques qu'impériales immortalisées par exemple sur les bas-reliefs de site rupestre montrant l'empereur et son épouse au cours d'offrandes d'encens dont sont présentés des estampages, ainsi que dans la sphère privée pour les utilisations individuelles ce qui conduit à la création de magnifiques et souvent précieux brûle-parfums qui ne sont pas dénués de finalité ornementale.

Avec l'essor de la culture des lettrées dès le 10ème siècle et sous la dynastie Ming, l'encens est intégré dans la culture au même titre que les activités littéraires et artistiques et un art de vivre codifié.

Support de la méditation, il constitue un élément du cabinet d'étude du lettré et s'accompagne de nombreuses créations décoratives réalisées en bronze ainsi qu'en grès à englobe blanc et en céramique dont la préciosité atteste du statut social.

Il intervient toujours dans la pratique cultuelle avec la transposition, dans les habitations, de l'autel du temple et de sa garniture, dite des cinq offrandes.

La richesse de la facture atteint son apogée sous le règne des Empereurs Qing avec les récipients pour lesquels la porcelaine à décor d'émaux se substitue à l'étain.

Et les artisans élargissent tant le répertoire formel que le vocabulaire ornemental en créant des brûle-parfums cylindriques en bois précieux, en laque et en en jade, des coupelles à encens et des porte-encens.

Enfin, le parfum est utilisé dans différents domaines de la vie quotidienne : l'hygiène pour son effet désodorisant, la cosmétique pour ses qualités odorantes et la santé en figurant dans la pharmacopée pour ses vertus médicinales.

Et le parfum entre dans le vestiaire et la parure nippone avec des bourses à parfums qui constitue un ornement de ceinture et des étuis portatifs en bambou ajouré qui satisfont aux impératifs de civilités

A noter, le cheminement chronologique du parcours muséographique se veut doublement immersif par l'instillation d'expériences olfactives.

En effet, des bornes diffusent des fragrances élaborées par le parfumeur-créateur François Demachy à partir du décryptage des formules chinoises anciennes, telles la recette des Six Dynasties ou celle de la fleur de jade, mené avec Frédéric Obringer, chargé de recherche au CNRS et conseiller scientifique de l’exposition, et agrémentent ce voyage au long cours dans l'ancestral pays du Soleil levant.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cernuschi

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée Cernuschi


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=