Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mille francs de récompense
Théâtre de l'Aquarium  (Paris)  mars 2018

Comédie dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Victor Hugo mise en scène de Kheireddine Lardjam, avec Maxime Atmani, Azeddine Benamara, Romaric Bourgeois, Linda Chaïb, Samuel Churin, Étienne Durot, Aïda Hamri et Cédric Veschambre.

Glapieu, un petit voleur poursuivi par la police se réfugie par hasard dans la maison de Cyprienne dont la mère et le grand-père sont criblés de dettes et à la merci de Rousseline, un banquier qui veut épouser la jeune fille. Glapieu fera son possible pour sauver la famille d'une issue malheureuse.

Après le très réussi "Page en construction" la saison dernière, Kheireddine Lardjam revient avec un classique revisité. A la suite des attentats de Paris, il se plonge dans l'oeuvre de Victor Hugo et décide d'adapter "Mille francs de récompense", une de ses dernières pièces écrite en 1866 en exil à Guernesey durant la présidence de Napoléon III.

Seule pièce sur son époque de l'auteur des "Misérables" et la seule se déroulant en France, elle est une comédie au vitriol sur le monde de la finance. En grand visionnaire, Hugo écrivait là une pièce on ne peut plus actuelle que Kheireddine Lardjam, après en avoir coupé une bonne moitié (mais en respectant l'essence), donne à voir dans toute sa contemporaneité.

Sur un rythme bouillonnant, le metteur en scène va en effet droit au but et offre des scènes jubilatoires où cette histoire ébouriffante s'avère passionnante et le spectacle drôle, intelligent et surprenant. Il se confirme en outre être très pertinent quand à la transposition de cette comédie du 19ème siècle qui met à mal avec la même acuité le dogme de la finance.

Le travail visuel est impressionnant. Saluons la scénographie brillante d'Estelle Gauthier (des colonnes mobiles en plexiglas qui servent de murs ou de silhouettes d'immeubles et sur lesquelles sont projetés les images vidéo de Thibaud Champagne ou les dessins inquiétants de Jean-François Rossi).

Et bien sûr, les comédiens sont à la fête dans ce feu d'artifice. Maxime Atmani (Glapieu), formidable, mène la danse avec une vraie intelligence de jeu et le sens de la comédie. Azeddine Benamara est un effrayant Rousseline. Linda Chaïb fait preuve une nouvelle fois de ses qualités avec une Etiennette (la mère) déjantée irrésistible. Et Cédric Verschambre est un phénoménal juge- animateur télé.

Mais tous sont parfaits. De Romaric Bourgeois (l'huissier rock et également compositeur de la musique idoine du spectacle) à Aïda Hamri (Cyprienne) à la belle présence en passant par les impeccables Samuel Churin (Le Baron) et Etienne Durot (Edgar).

La pièce se termine sur une scène qui laisse à méditer dans ce qu'elle a de contemporain et donne à cette comédie rocambolesque (et rock'n roll) où chacun essaye de s'en sortir un surcroît de justesse et de modernité.

Kheireddine Lardjam fait avec ce "Mille francs de récompense" une vraie proposition tranchée dans une mise en scène contemporaine accessible à tous, à l'imaginaire nourri par les séries télé (et de nombreuses références à celles-ci), formidable pont pour découvrir l'oeuvre de Victor Hugo.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=