Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mille francs de récompense
Théâtre de l'Aquarium  (Paris)  mars 2018

Comédie dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Victor Hugo mise en scène de Kheireddine Lardjam, avec Maxime Atmani, Azeddine Benamara, Romaric Bourgeois, Linda Chaïb, Samuel Churin, Étienne Durot, Aïda Hamri et Cédric Veschambre.

Glapieu, un petit voleur poursuivi par la police se réfugie par hasard dans la maison de Cyprienne dont la mère et le grand-père sont criblés de dettes et à la merci de Rousseline, un banquier qui veut épouser la jeune fille. Glapieu fera son possible pour sauver la famille d'une issue malheureuse.

Après le très réussi "Page en construction" la saison dernière, Kheireddine Lardjam revient avec un classique revisité. A la suite des attentats de Paris, il se plonge dans l'oeuvre de Victor Hugo et décide d'adapter "Mille francs de récompense", une de ses dernières pièces écrite en 1866 en exil à Guernesey durant la présidence de Napoléon III.

Seule pièce sur son époque de l'auteur des "Misérables" et la seule se déroulant en France, elle est une comédie au vitriol sur le monde de la finance. En grand visionnaire, Hugo écrivait là une pièce on ne peut plus actuelle que Kheireddine Lardjam, après en avoir coupé une bonne moitié (mais en respectant l'essence), donne à voir dans toute sa contemporaneité.

Sur un rythme bouillonnant, le metteur en scène va en effet droit au but et offre des scènes jubilatoires où cette histoire ébouriffante s'avère passionnante et le spectacle drôle, intelligent et surprenant. Il se confirme en outre être très pertinent quand à la transposition de cette comédie du 19ème siècle qui met à mal avec la même acuité le dogme de la finance.

Le travail visuel est impressionnant. Saluons la scénographie brillante d'Estelle Gauthier (des colonnes mobiles en plexiglas qui servent de murs ou de silhouettes d'immeubles et sur lesquelles sont projetés les images vidéo de Thibaud Champagne ou les dessins inquiétants de Jean-François Rossi).

Et bien sûr, les comédiens sont à la fête dans ce feu d'artifice. Maxime Atmani (Glapieu), formidable, mène la danse avec une vraie intelligence de jeu et le sens de la comédie. Azeddine Benamara est un effrayant Rousseline. Linda Chaïb fait preuve une nouvelle fois de ses qualités avec une Etiennette (la mère) déjantée irrésistible. Et Cédric Verschambre est un phénoménal juge- animateur télé.

Mais tous sont parfaits. De Romaric Bourgeois (l'huissier rock et également compositeur de la musique idoine du spectacle) à Aïda Hamri (Cyprienne) à la belle présence en passant par les impeccables Samuel Churin (Le Baron) et Etienne Durot (Edgar).

La pièce se termine sur une scène qui laisse à méditer dans ce qu'elle a de contemporain et donne à cette comédie rocambolesque (et rock'n roll) où chacun essaye de s'en sortir un surcroît de justesse et de modernité.

Kheireddine Lardjam fait avec ce "Mille francs de récompense" une vraie proposition tranchée dans une mise en scène contemporaine accessible à tous, à l'imaginaire nourri par les séries télé (et de nombreuses références à celles-ci), formidable pont pour découvrir l'oeuvre de Victor Hugo.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=