Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Madame Marguerite
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  mars 2018

Monologue dramatique écrit par Roberto Athayde interprété par Stéphanie Bataille dans une mise en scène de Anne Bouvier.

Stéphanie Bataille et Anne Bouvier, toutes deux comédiennes et metteuses en scène, en l'espèce respectivement au jeu et à la direction d'acteur, se sont littéralement, et avec pertinence, emparées de "Madame Marguerite", l'emblématique monologue tragi-comique écrit par l'auteur brésilien Roberto Athayde dont sans doute peu de spectateurs auront vu sa mémorable création par Annie Girardot en 1974.

Conçue comme une dénonciation satirico-tragi-comique de la politique dictatoriale sévissant en son temps dans les Etats d'Amérique du Sud, la partition consiste dans le discours directif et impérieux avec lequel, le jour de la rentrée, une institutrice, pour le moins atypique ne serait-ce par qu'elle s'exprime à la troisième personne, accueille ses élèves en posant immédiatement les "règles du jeu" qui s'imposent même par la force sans discussion possible.

Bien évidemment, cette configuration scolaire est purement métaphorique. En effet, il n'est guère inimaginable que, même dans les années post-soixanthuitardes, un enseignant puisse s'exprimer avec une telle trivialité, et encore moins au troisième millénaire en employant des termes tels obéissance, discipline, morale, punition, désormais proscrits du vocabulaire comme synonynes de tyrannie traumatisante pour l'épanouissement personnel des chères têtes blondes au regard de certaines théories éducationnelles prônant l'enseignement participatif négocié avec les élèves.

En revanche, elle trouve à s'appliquer à toute situation impliquant une relation de pouvoir, de surcroît quand elle s'avère liberticide, et, dans cette hypothèse, l'opus reste équivoque dès lors qu'il est difficile de savoir si Madame Marguerite est en proie à une crise de décompensation psychotique, un suppôt du totalitarisme dont elle relaie l'idéologie avec une orthodoxie intégriste ou une rebelle infiltrée qui participe, de l'intérieur, au sabotage du système.

Ou, peut-être, et plus simplement, une humaniste idéaliste et quasi mystique investie d'une mission, celle de tenter de réveiller les consciences apathiques en insistant sur la nécessité de l'acquisition du savoir, de la résistance par l'activation de son libre arbitre et de la vertu morale, pour faire le bien, sur le fil de funambule tendu entre la naissance et la mort qu'est la vie.

Sur scène, devant un incontournable tableau noir, Stéphanie Bataille réalise une superbe performance qui soutient cette ambiguïté, sans cesse réactivée par les ruptures de ton induites par un texte qui caracole entre folie et raison, prédication et analyse métaphysique, que chaque spectateur lève en fonction de sa grille de lecture et de croyances.

De plus, elle ne se contente pas d'interpréter le personnage mais reprend à son compte la passion qui l'anime et les convictions qu'elle partage et ajoute, après les salut, un bref additif délivré en forme de bord de scène dans lequel elle vise les techniques perverses de manipulation des masses, inconnues à l'époque de l'écriture, qui engendrent l'abrutissement et la dépendance consumériste et technologique, l'exigence de conscience morale et l'impératif de connaissance qui passe par l'éducation.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=