Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre Fouchenneret - Simon Zaoui - Raphaël Merlin - David Lefort
Gabriel Fauré : Horizons  (Aparté Music)  février 2018

"(...) Quel caprice insensé de tes désirs nomades, mon cœur, ô toi mon cœur qui devrais être las, te fait encore ouvrir la voile au vent des rades, où ton plus fol amour naguère appareilla ? (...)" Jean de La Ville de Mirmont, L’Horizon Chimérique

Figure musicale majeure de la fin du XIXème siècle, influencé par Camille Saint-Saëns, Jules Massenet, Schumann, Liszt et Frédéric Chopin, respectueux d’un certain académisme, Gabriel Fauré n’est pas le plus célèbre (et célébré) des compositeurs Français. Pourtant, il a amplement participé à l’essor de la musique française grâce à un véritable talent mélodique, à un langage harmonique personnel et à son poste de professeur de composition au conservatoire de Paris (avec des élèves comme Maurice Ravel, Nadia Boulanger, Charles Kœchlin).

Si l’on s’émerveillera de ses talents de mélodistes (trouvant sûrement sa quintessence dans ses mélodies pour voix et piano), on lui reprochera de ne pas être un grand "technicien" de l’écriture musicale. Reste en grande majorité une musique de salon pleine de raffinement et de nuances, des pièces accordant une importance non négligeable aux expressions.

L’ensemble emmené par Simon Zaoui (piano) et accompagné par Raphaël Merlin (violoncelle), Pierre Fouchenneret (violon) et David Lefort (chant) propose une traversée de l’œuvre du compositeur Français, une mise en perspective de son évolution stylistique, allant de quelque chose de plutôt introspective et rêveuse jusqu’à un langage plus profond, cherchant tout autant l’épure qu’une certaine intensité, que l’on retrouve dans les trois derniers nocturnes pour piano par exemple, jusqu’à tendre vers une troublante poésie, cet "horizon chimérique".

Une évolution que l’on retrouve par exemple entre la première sonate pour violon qui quelque part contribuera à jeter les fondations de la musique de chambre française (comme une réponse à la musique de chambre germanique), où l’on voit Fauré s’attacher au rapport entre les deux instruments, à la luminosité et sa volonté de charmer et la seconde composée quarante ans plus tard, plus mature, plus complexe plus saisissante aussi. Des émotions que l’on retrouve dans les deux superbes sonates pour violoncelle. Et que dire du trio pour violon, violoncelle et piano (où la clarinette à l’origine remplaçait le violon), sûrement l’un des sommets de sa production, aux émotions brillantes, au lyrisme souverain et d’une rare subtilité ?

L’horizon chimérique date de 1921 et clôt l’œuvre vocale de Gabriel Fauré. Il y a ces métaphores filées du bateau, de l’ailleurs, des océans, comme autant d’allégories de la condition humaine, des chimères bien tragiques puisque Jean de La Ville de Mirmont mourra au front à 28 ans. Un lyrisme mis en musique avec un balancement rythmique, une grande richesse harmonique.

L’ensemble nous transporte avec une superbe virtuosité dans des mélodies souvent à l’intensité poignante. Il y a beaucoup de rondeur, de chaleur dans le son. Un disque à recommander fortement donc pour se replonger dans l’univers de la musique chambriste du compositeur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Reflets de Julien Hardy & Simon Zaoui

En savoir plus :
Le site officiel de Pierre Fouchenneret
Le Facebook de Pierre Fouchenneret
Le site officiel de David Lefort


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=