Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alain Bashung : Fantaisie militaire
Pierre Lemarchand  (Editions Densité)  janvier 2018

La musique de Bashung est intimement liée à son parcours personnel, et à ses dérives, ses travers et ses émotions. Il faut avoir vécu Bashung de l’intérieur pour en cerner tous les contours, c’est en tout cas ce que semble vouloir nous faire comprendre Pierre Lemarchand au travers de son récit simple et exhaustif, où si l’admiration est palpable, elle ne vire jamais à la complaisance ou à l’aveuglement du fan transi, ce qui serait une erreur de taille lorsque l’on connaît l’humilité de Bashung et le regard qu’il portait sur son travail, notamment à partir de Novice.

Pierre Lemarchand propose donc un ouvrage qui vous plonge au cœur du travail et de l’âme de Bashung. Un livre à découvrir si le sujet vous intéresse. Mais un livre que vous pouvez aussi lire, même si vous n’êtes pas le passionné le plus acharné à propos de Bashung, mais que la musique et son processus créatif vous intéressent. Un livre à lire avec les oreilles en somme.

Classifier les disques de Bashung en fonction de leur qualité tient du véritable challenge et surtout, n’apporterait pas grand-chose à la grandeur de son œuvre. Néanmoins, parmi les disques les plus marquants de l’artiste, Fantaisie Miliaire figure sans nul doute dans le peloton de tête. Depuis Novice, Alain Bashung, a amorcé une pente ascendante dans une carrière déjà bien remplie. Le livre de Pierre Lemarchand retrace avec justesse le parcours créatif du disque le plus célébré, par le public mais aussi par la profession.

Sortant du succès de "Osez Joséphine" et "Chatterton, et en pleine dépression liée à la séparation avec Chantal, sa compagne depuis de nombreuses années et l’éloignement avec son fils, Alain Bashung travaille avec Jean Fauque sur les textes. Jean Fauque noircit des dizaines de feuilles, Bashung taille, retaille, détaille. Suivra un long processus de composition, de production, et décomposition et de recherches avec les nombreux collaborateurs auxquels Bashung laisse souvent toute latitude. En effet, il choisit avec précision et importance ceux qui vont l’entourer pour créer son nouvel album, alors son premier réflexe est de les laisser s’exprimer, pour ensuite n’en garder que la quintessence. Sur ce point, l’album est une réussite totale. Il va croiser le chemin des Valentins, Rodolphe Burger, Andrian Utley, Ian Caple, Jean Lamoot, et quelques autres que nous vous laisserons le soin de découvrir en parcourant les pages de cet ouvrage passionnant et très bien écrit. Les faits et les différentes étapes sont relatés avec justesse et sans effet de style, ne se permettant pas de parasiter l’histoire, apportant un éclairage intéressant sur une œuvre en clair-obscur.

La biographie, sortie il y a quelques années, signée par Marc Besse, et préfacée par Jean Fauque amenait déjà quelques réponses concernant la réalisation de l’album le plus emblématique du chanteur. Le complément indispensable à tous les amateurs de Bashung, version Deluxe de Fantaisie Militaire comportant deux CD de bonus de démo, et un texte lui aussi très fourni, permettait quant à lui de suivre presque étape par étape l’évolution de l’album, et de comprendre comment Bashung travaillait, apportant parfois deux trois, voire cinq ou six versions différentes versions pour un seul et même titre pour ne garder que les instants les plus lumineux en les synthétisant en dernier lieu.

Le remarquable ouvrage de Pierre Lemarchand permet donc de revenir sur la complexité de Bashung, sa détresse intérieure, son processus créatif particulier, mais aussi son attachement sincère, profond et durable aux collaborateurs qui lui étaient les plus précieux et dont il n’hésitait pas à reconnaître les apports. Le recueil de Pierre Lemarchand possède toutes ces qualités notables mais aussi le recul et la sobriété nécessaires à l’immersion totale dans l’œuvre majeure de cet Alain Bashung qui manque tant au paysage musical français.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Pierre Lemarchand


Jack Line         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=