Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La vie secrète d'Elena Faber
Jillian Cantor  (Editions Préludes)  avril 2018

Encore une bonne pioche chez Préludes éditions avec le choix de traduire en Français le roman de Jillian Cantor qui n’avait encore jamais été traduite dans notre langue. Avec La vie secrète d’Elena Faber, c’est la rencontre de la petite histoire avec la grande Histoire que nous propose cette auteure américaine qui gagne à être découverte.

L’histoire se déroule en deux temps, à deux périodes différentes, dans deux lieux différents. C’est d’abord une histoire qui débute en Autriche, en 1938, autour du jeune Kristoff, jeune orphelin qui va se retrouver à travailler comme apprenti chez un certain Frederik Faber, père d’une jolie Elena. Lors de la nuit de cristal, où les allemands s’en prennent aux juifs et à leurs biens, Frederik disparaît, obligeant Kristoff et sa fille Elena à se lancer dans sa recherche tout en rentrant en résistance contre l’occupant nazi.

La deuxième histoire du livre se passe en 1989, date de la chute du mur de Berlin, à Los Angeles. Katie décide de se séparer de la collection de timbres de son père qui est touché par la maladie d’Alzheimer. Aidée par un spécialiste numismate, elle s’arrête sur une lettre étrange, non oblitérée et non ouverte, adressé à un certain Faber. Sur cette lettre, Benjamin, le numismate y voit un timbre surprenant, édité en 1939. Bien décidés à mener leur enquête, Katie et Benjamin se retrouvent alors embarqués sur les traces de Kristoff et Elena.

Le livre est donc construit autour de chapitres qui alternent Los Angeles en 1989 et l’Autriche en 1938. On suit en même temps l’enquête des deux américains autour de cette lettre et la recherche des deux autrichiens pendant la guerre autour de la résistance aux nazis. Jillian Cantor croise avec habileté les deux histoires en dévoilant petit à petit les contours des intrigues des deux histoires qui sont évidemment liées et vont irrémédiablement finir par se rejoindre.

En même temps, elle nous raconte l’Histoire d’une époque, celle de l’Autriche après l’invasion allemande et celle des résistants aux nazis. Et évidemment, c’est cette dimension historique que j’ai particulièrement appréciée dans le livre car ce livre est aussi une très belle ode à la résistance construite autour d’Elena et de Kristoff qui vont être de magnifiques remparts contre l’absurdité nazie.

L’idée de construire son livre autour d’un objet si particulier comme un timbre est aussi une belle idée. Elle permet de nous montrer le rôle qu’ont pu prendre ces timbres dans la résistance pendant la guerre. La plupart des courriers étant lus par les nazis, le choix des timbres utilisés par les résistants servait à l’époque de faire passer des messages. On y voit aussi l’importance de la fabrication des faux papiers pendant la guerre, activité pratiquée par Kristoff et Elena entre autres.

La vie secrète d’Elena Faber est un livre très plaisant, mêlant tragédie et passion, qui parle d’amour aussi et une formidable ode à la mémoire. La fluidité de l’écriture de Jillian Cantor nous offre un plaisir de lecture immense.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Jullian Cantor
Le Facebook de Jullian Cantor


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=